Chroniques d'une libertine.....

27 juin 2017

une montée toute en douceur...

19h00 je me prépare, dans une heure j'ai rendez-vous avec cet homme que je connais depuis presque 3 ans, on se voit pas beaucoup mais chacune de nos rencontres sont des plus délicieuses. Il est l'heure, je passe la porte habillée d'une petite robe noire, talons hauts beige et mon sac à main.

Arrivée quelques minutes avant lui, j'attends patiemment dans ma voiture. Un coup de chance, le voilà toujours souriant qui se gare à côté de moi. Je sors dans le voiture, et le rejoins tout sourire, je vois bien son regard qui parcours mon corps avec un sourire au lèvres, un baiser pour nos retrouvailles. Je le devance et m'avance en direction de notre table réservée sur la terrasse, de manière à lui laisser en vue ma chute de rein qu'il apprécie tant.

Nous passons commande et dialoguons sans se quitter du regard, d'humeur coquine, je passe ma jambe entre ces jambes et lui sourit. Peu de temps avant l'arrivée de nos assiettes je me lève et traverse la terrasse dans l'autre sens, comme à son habitude je sais très bien qu'il s'est retourné sur sa chaise et qu'il est entrain de regarder mon fessier. A mon retour, je me place derrière lui, l'embrasse et lui remet discrètement mon string que j'ai pris soin d'enlever quelques minutes avant.

Dès lors, je sais que je peux tout lui demander, qu'il sera ravi de me faire plaisir. A de nombreuses reprises il prendra le soin de renifler mon odeur intime qui l'excite tant, il m'avoue à demi-mot être tout dure à chaque respiration. Autant lui que moi sommes déjà très excités car nous savons d'ores et déjà qu'une fois nos ébats commencés nous nous arrêterons que très tard.  Un dessert, un café.. voilà 2 heures que nous nous mangeons du regard, il est l'heure de vite s'éclipser...

Alors que nous prévoyons de nous arrêter sur un parking discret, nous devons rebrousser chemin car il y a des adolescents. Peu importe, nous serons bien mieux à la maison. A peine, la porte de l'immeuble passée, il me dit: Je vais et veux te manger là !!

Ni une ni deux... il s'agenouille, lève ma robe et commence à me lécher mon sexe déjà bien humide, mes doigts appuyent sur le bouton de l'ascenseur, celui-ci ne tarde pas à arriver. On s'y engouffre et là il se déchaine et me mange mon sexe. Arrivés sur le palier, rebelotte et alors même que je m'y attends pas face à ma porte d'entrée dans la nuit il me retourne, me plaque au mur et prend un préservatif, il me pénètre en levrette nul besoin d'un lubrifiant, son sexe rentre et ressort sans aucun problème, ses coups de rein s'intensifie et s'espace de façon à ne pas jouir tout de suite. Alors même que son sexe se trouve toujours en moi, je tente malgrés tout d'ouvrir ma porte. Une fois la porte ouverte, ces coups de reins se font encore plus fort puis il s'arrête, car la nuit ne fait que commencer.

A l'entrée de la cuisine, je m'agenouille et je le prends en bouche, je me délecte de son sexe en bouche, je le soigne car je sais qu'il va prendre soin de moi, et qu'il me donnera de la jouissance et ce durant plusieurs heures.  Son sexe est bien dure, il me relève et me plaque contre les placards de cuisine, reprend un préservatif et me pénètre encore face à face, ma jambe levée... Je sens son sexe dure en moi, des vas et viens incessants, comme c'est bon.

Une petite pause, je le laisse et me dirige dans le salon, la nuit est tombée, j'ouvre la baie vitrée en cette belle soirée étoilée et me met à la rambarde. Je dis rien, et j'espère qu'il sera suffisamment coquin pour venir me prendre.... Il lui aura fallut 5mn pour se mettre tout nu, et venir m'embrasser dans le cou, se frotter à moi, ma main derrière mon dos je caresse son sexe bien dure. Lui chuchotte à l'oreille, prend moi !

Ni une ni deux, le temps de remettre un préservatif il me prend en levrette, une longue levrette endiablée et plus calme, aucun problème pour les plus curieux de nous voir.. nous voit-on?? je le saurais pas, mais libre à mes voisins de le faire ou non. Un regard échangé, je me libère de sa queue plus que dure, face à face je l'embrasse tendrement, et le guide face à la table basse du salon..., je m'y couche sur le dos et lui présente ma chatte bien mouillée, "mange moi...."  il s'agenouille et s'execute, la langue lèche longuement ma chatte dans toute sa longueur me faisant vibrer. Mes mains sur sa tête afin de lui interdire toute fuite, il titille et joue avec mon clito, couchée les jambes pliées, mes talons sur la table je regarde le plafond et me dit que ce soir je vais être très salope, sa tête entre mes cuisses, son sexe qui continuera à me prendre et reprendre dans tous les sens. Je m'accroche à ma table à chaque coup de langue qui se fait plus dure et plus profonde, je souhaite que cette nuit ne s'arrête pas. Le premier coït atteint, je me relève et le plaque à ma paroi murale, je lui mais une fessée juste parce que j'en ai envie, et pour me faire pardonner je laisse me langue parcourir son fessier.... elle aussi très curieuse et joueuse elle se promène et s'arrête à l'arrière de ses boules et les lèchent longuement, il gémit ça lui plait de se sentir aussi vulnérable, notre jeu à nous deux.

Hall, cuisine, salon, baie vitrée, il nous reste à prendre possession de la chambre à coucher... pour des ébats encore plus charnels, plus intenses.

Je pourrais plus vous dire le nombre de fois ou il m'a prise et reprise, caressée, léchée, mangée, et combien ma langue s'est délectée de sa peau, sa langue, sa bouche, sa queue, ses boules, et son petit trou qui m'est dévoué.  Après de nombreuses heures intenses et des instants bien plus câlins et tendre, je lui fis un cadeau et lui offrit à mon tour ma petite rondelle. Il prit un plaisir si intense qu'il ne put se retenir, pas un aller-retour en plus, il se retira enleva son xième préservatif et éjacula sur mes fesses, j'ai eu plaisir à sentir son jus tout chaud dégouliner....

Une petite séance de massage pour terminer, sentir mes mains sur ce corps qui m'avait donné tant de plaisir pour ces heures de partage intenses, intimes et ou combien complices, Merci mon cher et tendre ami coquin de cette amitié coquine qui dure depuis 3 ans maintenant, ta dévouée amie complice

 

Posté par nicky01210 à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mars 2017

Ca mousse ça mousse....

Après une soirée à oublier très très vite avec un homme pour qui il semblerait que l'hygiène buccale ne soit pas un souci, je décidais de me rattraper le lendemain soir en sortant au sauna pour une soirée sur le thème de la mousse.

Sauf qui aller seule c'est pas toujours drôle, même si cela permete d'autres possibilités. C'est pourquoi je pris contact avec un de mes contacts qui a un regard qui peut pas vous laisser indifférente.. Il me confirme qu'il est libre en soirée mais pas avant 22h00, ce qui me convient tout à fait car la mousse ne démarre pas avant 23h00. Dix minutes avant notre rendez-vous, je me trouve déjà devant les lieux, le parking est complet.

A l'entrée je vois le gérant à qui je dis, Bah alors y'a plus de place, il me sourit et m'indique où allez me garer en terminant sa phrase: On t'attend dépêche toi  avec un sourire.

Me voilà garée à 5mn à pied, le temps pour moi d'envoyer un message à mon cavalier du soir pour l'informer sur le parking et lui demander quand il arrive. Et là, il m'apprend bien déçu qu'il pourra pas y être pour l'heure prévue car son ex n'est pas encore arrivée. Déjà sur place, je lui dis que j'informerais le gérant que nous sommes ensemble afin que celui-ci le laisse rentrer sans souci. Mais gentleman et ne voulant pas me faire attendre, on convient que ce sera que partie remise, et c'est ainsi que je me retrouve seule à la soirée mousse qui en plus est mixte ce soir là... Après tout, je compte bien m'amuser ce soir là, je me mets en mode coquine et me dit: Ma chérie, profite c'est ta soirée !

Arrivée au guichet, le gérant m'informe que le sauna est complet, plus un vestiaire de libre... je lui laisse donc mes affaires et je passe un paréo en passant la porte du sauna. En effet, le sauna est pleins, il y a beaucoup de couple et d'hommes seuls, je reconnais une libertine seule avec qui on a un peu sympathisé, ils sont tous occupés à manger au buffet, le temps pour moi de faire un tour à la douche et de jeter un coup d'oeil sur les hommes présents.

Je me dirige ensuite au Hammam pour me détendre, et je file me placer dans un coin, il est vide et cela me convient très bien ainsi pour débuter cette soirée. Un deux hommes rentreront mais se tiendront à distance de moi. Il est temps d'aller boire un petit verre, direction le bar. De quoi me faire voir et de faire constater que je suis bien seule ce soir. Je me fais plaisir en prenant un verre de vin espagnole, ce qui ne manquera pas de me donner un petit coup de chaud, je sens mes joues un peu rougir. Tout en savourant mon verre, je regarde ce qui se passe autour de moi.

Je termine mon verre et me plonge dans le jacuzzi dans lequel se trouve déjà 3 couples, je trouve place à côté des marches. Il aura fallut 5 minutes à l'un des hommes pour commencer à me caresser. En face de moi un couple, monsieur probablement âgée d'une cinquantaine d'année avec son épouse me regarde agréablement. C'est là que Martine passe devant le jacuzzi (ma connaissance libertine seule), je me lève du jacuzzi et me penche vers elle afin de lui faire la bise, en présentant à ces messieurs dans le jacuzzi une vue sur mon fessier bien tendu. Lorsque je retourne à ma place l'homme qui me regardait me dit: Madame il est dangereux de se pencher ainsi.. Je lui souris et lui répond: Ah bon, vous voulez dire ainsi... et je reprends la pause en tendant mon fessier, celui-ci se lève et me donne une fessée, je le laisse faire et lui sourit.

J'adore ces moments d'approches qui se font clairement et sans se cacher... un couple se lève du jacuzzi, et deux hommes arrivent chacun d'eux à côté de moi. Je resterais pas plus de 2 minutes car ces messieurs un peu pressant dirons-nous me plaise pas du tout. Direction le hammam.

Celui-ci est vide lorsque je rentre dedans à nouveau, mais il tarde pas à se remplir, un puis deux puis trois hommes.... l'un deux se mettra à mes pieds (adossée dans mon coin) et commencera à mes caresser les pieds, un second debout à côté de moi (je vais vous faire rire, au départ j'ai cru que c'était une femme, car il avait les cheveux longs, et ces bras croisés au niveau de sa poitrine.. c'était avant que mon regard descende le longt de son entrejambe...) celui-ci commenca à me caresser le bas du dos, je me laissais faire en appréciant ces caresses, mais fidèle à moi-même je comptais pas rester silencieuse... et j'entamais une conversation avec ces messieurs avec toujours un brin d'humour ce qui détenda le lieux. Un troisième homme se présenta face à moi, mes mains sur sa queue tendue et l'autre sur une autre, malgré le brouillard de vapeur je ne quittais pas du regard l'homme en face de moi qui semblait être un bel homme, mais surtout une belle queue. Le temps pour moi de me redresser et de le prendre en bouche devant ces messieurs qui continuaient de me caresser, je me délectais de son membre bien calibré, à mon goût. Je pouvais l'entendre me dire que je suçais trop bien, que je lui faisais de l'effet... je le regarda et lui dis que j'avais pas besoin de publicité avec le sourire, il me dit: je fais pas de publicité, mais c'est trop bon. Puis il ordonna aux autres hommes de continuer de me caresser car il se délectait de ma bouche, de ma langue coquine.

La chaleur montait doucement, mais assurément. Je m'arrêta car je manquais d'air, mais surtout car j'avais pas envie de sucer ces messieurs qui me voyait et se branlaient en espérant pouvoir succomber à ma bouche. Je remerciais ces messieurs, et je sortis du hammam.  Une bonne douche fraiche et m'approcha du coin mousse. Il y avait encore très peu de monde, je déposa mon paréo,ma serviette et je pénétra à l'intérieur. Un homme me suivait, je me plaça à côté un bel homme seul. L'homme qui me suivait ne manqua pas de me caresser aussitôt, je le laissais faire et mes mains dirigées vers l'autre homme on commença à se caresser à trois, d'autres personnes nous suivirent dans la mousse, la soirée était lancée...

Réfugiée dans un coin afin de profiter et non de subir la mousse, notre trio continuait gentillement, pas de baiser échangés mais des têtes suffisamment proche pour entendre la respiration de mon partenaire, un jeu de séduction des plus agréable. C'est à ce moment, que je reconnaissa mon Monsieur "fessée", qui me dit: "Ah voilà madame fessée"  je souri, et vous vous doutez bien que c'est mon fessier bien tendu que je lui présenta avec grand sourire, celui-ci me mit la fessée tant attendue, au plaisir de mon trio qui constata que j'étais joueuse. Je reconduis cependant l'homme qui me suivait car celui-ci devenait un peu trop pressant. Mais sa place fût vite reprise par monsieur Fessée... pour mon plus grand plaisir.

Un homme avec beaucoup de charme, grand, des mains à la fois douce et forte... ces caresses précises me firent vibrer en un instant, vous êtes délicieuse me dit-il à l'oreille, je lui laissais avec plaisir venir visiter mon intimité, et alors que je sentais le désir monté en moi, il me chuchota: laissez-vous aller, et donner moi cet eau..... je me fis pas attendre, le temps pour moi de m'accrocher au bel homme qui était avec moi depuis le début, je devenais fontaine... pour notre plaisir. Pierre de son prénom, me laissa reprendre mes esprits. Mais juste le temps pour moi de le caresser, sans dire mot, il me retourna et se frotta à moi, une main sur mon cou, son autre main sur mes fesses il me lâcha plus. Quelle agréable sensation que de se sentir maintenir ainsi.

C'est sans doute ce qui lui donna l'envie de me caresser plus en profondeur... un doigt, deux doigts... c'est à ce moment là que le mot "prendre" prit tout son sens... Pierre était entrain de me fister... j'étais prise d'une bouffée de chaleur qui parcoura tout mon corps, et qui finit par un cri de bonheur. Pierre retira sa main, et m'embrassa tout  en me remerciant. Il se retourna rejoindre son épouse qui elle aussi était en très bonne compagnie... Je restais encore quelques minutes, avant de quitter la mousse, des mains me caressaient entre chaque pas, quel sentiment agréable.  Une bonne douche fraiche pour récupérer ses esprits, c'est là que je croisais à nouveau Pierre, qui me remercia encore et qui me demandait si plus tard j'étais d'accord de les rejoindre pour un moment câlin, ce que j'acceptais. Il me fallait me réhydrater, direction le bar.

Après un premier verre, Pierre et son épouse Anne me rejoignèrent et m'offrir un verre. Un dialogue commença, le feeling était présent sans aucun doute. Des sourires, des caresses délicates de Pierre à mon encontre, des regards, bref tout était présent pour un futur moment très coquin. Pierre me demanda si j'acceptais de les suivre, j'accepta sans problème, on se dirigea vers les coins calins, mais ils étaient tous occupés, la mousse avait donné des envies...

On retourna du côté du bar, où il y avait des banquettes... Assise sur la banquette au milieu d'Anne et de Pierre, les caresses commencèrent, les confidences aussi... c'est là que Pierre m'informa qu'Anne était jalouse de moi... alors que je comprenais pas le pourquoi, celui-ci me confessa qu'il avait jamais réussi à fister son épouse car elle était trop serrée et que sa main devrait être trop large pour elle. Je rougis, car il avait eu aucun souci pour me fister dans la mousse... Je souris à Anne et lui donna un baiser sur la joue, elle me sourit et me dit; je suis ravie pour toi et lui, y'a aucun souci ma belle. L'un est l'autre me léchait ma poitrine, Pierre me caressait mon intimité, pendant que j'embrassais sa femme. Un homme qui se dirigea vers nous, fit demi-tour à l'instant où Anne le regarda, ce qui nous fit sourire. Sans le regarder, elle me dit qu'il était parti chercher des préservatifs, on se regarde toutes les deux avec en tête la même réaction à savoir: "s'il croit qu'il va pouvoir venir tremper comme ça son sexe..."  il était bien mal parti. Durant ce laps de temps, Pierre  avait écarté mes jambes et s'occupait de ma chatte toute chaude et offerte à lui. Il prit un préservatif et à la vue de tous, il me prit, lui sur les genoux, moi assise sur le canapé. J'appréciais ses aller-retour, sa femme qui me caressait, et qui était occupée avec l'homme qui vait fait demi-tour me souriait. Deux trois hommes s'étaient rapprochés pour voir ce moment de partage, Pierre qui me baisait me regardait dans les yeux, je pouvais lire sur ton visage, le plaisir que cela lui procurait, il me souriait et me disait combien ma chatte lui convenait, je lui souris à mon tour. Tantôt prise par sa queue, tantôt par sa langue j'en oublais le monde autour de nous, pour garder que le plaisir qui m'était donné. Pierre se retira sans avoir joui et remplaça sa queue bien dure par sa main.. et me fista à nouveau devant sa femme, devant ce spectacle, sa femme reconduit l'homme avec qui elle était, pour regarder cela de plus près, et alors que je pouvais plus me retenir, et devant son excitation que cela lui provoquait je ne pu retenir mon cri orgasmique... après avoir repris mes esprits, je dis tout en souriant, que dorénavant je pourrais plus passer inaperçue pour cette soirée. On eut tous le sourire aux lèvres.

C'est afin d'être plus à l'aise, qu'on quitta le salon pour trouver un coin câlin plus approprié à nos débats, et avec joie on constata que le coin câlin ouvert était entièrement libéré. On prit place, Anne et moi face à face à genoux Pierre derrière moi. Place aux femmes nous dit-il, on s'embrassa, nos mains peu sures sur le corps de l'une et l'autre. Je pense qu'Anne était pas particulièrement bi, ce qui me convenait tout à fait. Alors qu'on s'embrassait, Pierre se glissa entre mes jambes afin de me faire un face-sitting, ce qui faisait bien longtemps que je n'avais eu droit à ce plaisir. J'en profita pleinement. Les hommes ne tardaient pas à arriver pour nous voir, et pour prendre place auprès de nous. Pierre mit un préservatif et me prit en levrette, je prenais appui sur sa tendre moitié, bien excité et malgré des aller-retour espacé Pierre ne pouvait plus se retenir. J'ai eu beaucoup de plaisir à l'entendre jouir sa queue dans ma chatte, il me serra par la taille et venant m'embrasser dans le cou pour me remercier. Entourée de deux autres hommes, je les caressais et branlais, l'un deux bien membré retena mon attention, et je le pris en bouche, à son habitude il prit beaucoup de plaisir, je m'arrêtais et fit de même à Pierre en m'excusant de n'avoir pris soin de lui avant, il sourit. Je le pris en bouche, ma langue lui caressait son gland qui était encore très sensible.... je lui laissais le temps de récupérer en m'occupant de l'autre homme à nouveau. Un troisième homme était sur ma gauche, il devait avoir la trentaine bien bati, je me retournais et lui lèchait ses tétons bien tendus... Anne s'amusait à côté de nous avec d'autres hommes, passant de l'un à l'autre se faisant pénétrer par ses hommes. Pierre profita de se spectacle, il était aux anges. Je pris à mon tour du plaisir à regarder Anne avec un homme qui était très endurant et semblait être un très bon amant. Ironiquement je dis que je recherchais un même homme. Pierre continua à me lécher par intermittence, à côté de moi était venu se placer un homme plutôt bien membré que je suça avec plaisir. Pierre se plaça derrière moi les jambes écartées de façon à m'avoir entre les jambes, bien installée, j'écartais mes jambes afin que cet homme se retrouve face à moi, ma chatte offerte à sa queue protégée, et lui ordonna de me prendre. D'abord timide, je lui dis de me baiser comme il se devait, que je n'étais pas faite de porcelaine. C'est ce qui fit, Pierre me caressait en même temps mon clitoris, mes mains serrées à ses bras à chaque coup de rein de cet homme, je pris du plaisir. Comme s'il me connaissait depuis longtemps, lui disait qu'il pouvait y aller plus fort.

Anne qui était en nage et toujours avec cet amant hors pair, sorti prendre une douche, je libérais mon baiseur du soir, et me mit sur les genoux pour me retrouver face à Pierre, enfin .. plutôt face à sa queue que j'embrassais avec plaisir. C'est à cet instant, que je sentis un homme derrière moi qui commença à m'enfourner.. c'était l'amant d'Anne qui avait reprit des forces. Quel homme, il me baisait fort et avec temps de douceur à la fois, bien prise je pouvais sentir ses boules se frotter à ma chatte, ses mains appuyées sur mon dos, force et virilité étaient présents, quel parfait amant !!!

Quelques minutes de repos, le temps d'Anne de venir se mettre à côté de Pierre toute rafraichie, et là... nouvelle confidence de la part de Pierre, celui-ci me dit que je suis la seconde femme à l'épuiser aussi vite que la première a été sa femme.. je suis très flattée de cette confidence, mais j'ai pas le temps de souffler que l'homme hors pair revient à la charge et me sodomise me procurant un plasir inouï. Pierre et Anne assiste au spectacle, cet homme semble prendre beaucoup de plaisir également, alors que j'en redemande, sa main droite vient titiler mon clitoris et je repars dans mes cris aigüs de plaisir....

Piere et Anne finissent par quitter le coin câlin, et me laissant seule avec cet homme, qui me remercie de ce moment avec un regret me dit-il, celui de ne pas m'avoir vue plutôt, je lui réponds que cela sera pour une prochaine fois, il me sourit. Avant de partir il me dit, avec tout cela je n'ai pas jouis, alors je commence à le branler, à le sucer, et le rebranler de plus en plus fort... il finit par jouir dans ma main et m'embrasse. Lorsque je quitte le coin câlin. la soirée est terminée et  le deux tiers des personnes présentent sont parties. Un dernier verre que je termine en présence de Pierre et Anne, en les remerciants de cette belle soirée passée en leur compagnie. On se souhaite une bonne rentrée en espérant se revoir lors d'une prochaine soirée...

Ce fût une très belle soirée, jeu, séduction, rire, un cocktail de pure plaisir et partage, le bonheur en deux mots.

Posté par nicky01210 à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2017

Une soirée improvisée

Samedi fin de matinée, connection sur l'un de mes sites favoris.

Premier contact avec un inconnu, une fiche claire et précise, bien écrite qui retient mon attention. En regardant la fiche de plus près je m'aperçois que cet homme est du même signe astrologique que moi, l'occasion est trop bonne pour attirer son attention. En deux-trois phrases je lui écris ces traits de caractères.. pile dans le mil, cet homme que je connais pas et certain du contraire, et me demande comment je sais tout cela, "je garde le secret pour moi" je lui réponds. On continue à dialoguer, tout se fait naturellement. Je le sens "impressionné" de ce que je viens de lui dévoiler sur lui.

Arrive le moment de la photo du visage, ça passe ou ça casse.... Disons que ça passe pour notre plus grand plaisir. La discussion se poursuit et puis vient le moment de l'invitation à se rencontrer. J'ai rien de prévu, lui répond en fin de journée ce soir, si tu es libre. Il confirme dans ce sens.

Plusieurs heures sont passées depuis notre dernier contact. Je me prépare et lui transmet un sms lui indiquant que je suis presque prête si pour lui tout est en ordre. On convient que je prenne la voiture.  Arrive l'instant de la rencontre, il est bien plus grand que moi, un homme d'une quarantaine d'années sportif, les yeux noires comme j'aime. Lui ne buvant pas, il est allé exprès durant l'après-midi me prendre une bouteille de vin rouge, mon préféré un Bordeaux (la chance était avec lui, sourire). On prend place dans le salon, et la discussion commence. Il en revient toujours pas que j'ai pu lui donner ses traits de caractère juste en connaissant son signe astrologique, je lui souris.. et lui dis que c'est bien le seul signe astrologique que je connaisse presque par coeur.

Un doux baiser échangé, je suis à l'aise en sa compagnie, cela dit je reste sage je le laisse venir à moi. On échange sur nos différentes rencontres libertines, nos expériences, là il m'apprend qu'il organise parfois, sur demande, des rencontres privées à plusieurs, soit pour des femmes ou couples. Il est pas loin de 22h30 lorsqu'il reçoit un sms d'un de ses "hommes" lui demandant ce qui était au programme de la soirée....

Il me regarde, sourit, et me dit: c'est un de mes hommes qui me demande si je prévois une soirée ce soir...
Et je lui réponds: Ah bon? et alors dis moi, c'est quoi le programme de ce soir?
On se sourit, je continue et lui répond: il est comment cet homme?  La trentaine, sportif, charmant, et efficace...

Je réfléchis un instant mais je dis rien. Il me dit avec un léger sourire en me regardant: je vais lui dire que peut-être il y aura une soirée ce soir, mais qu'il faut que je réfléchisse, et il pose le téléphone. Me regarde droit dans les yeux et me dit: tu me fais confiance?  tu as envie qu'il vienne se joindre à nous?..

Me sentant d'humeur très coquine, je lui réponds, dans ce cas voici le scénario;  Je suis allongée nue sur le lit, les yeux bandés. Tu seras à côté de moi, il me baise et jamais je verrais son visage!

L'idée lui plait énormément, il s'empresse de lui donner le scénario, en prenant soin de me demander ce que j'aime ou pas et si j'ai des tabous ceci dans l'unique but de faire en sorte que tout se passe pour le mieux et surtout dans le plaisir de chacun. Son complice accepte immédiatement, ni une ni deux, je saute sous la douche, il prend la porte afin de rejoindre son complice qui n'habite pas loin.

Je suis douchée, nue et seule dans l'appartement et me dirige dans sa chambre à coucher un longt foulard à ma main et mon portable de l'autre. Je lui envoie un sms: je suis prête...... . Je dépose mon portable au pied du lit, me bande les yeux et me place au milieu du lit, couchée sur le dos.

Il se passe quelques minutes et j'entends la porte de l'immeuble grinçer, des pas dans le couloir, la porte d'entrée qui s'ouvre.... Pas un mot, un baiser sur mes lèvres celui de mon complice d'un soir, il me prend la main pour me rassurer. Je peux entendre une autre personne qui est entrain de se déshabiller, mon coeur bat la chamade... je suis excitée comme une puce. Des mains me caressent, effleurent ma peau, pas un mot... juste celui de ma peau caressée par ces hommes. A ma gauche cet inconnu, je me permets d'approcher ma main de son corps, je lui caresse d'abord sa cuisse droite, il est assis sur ces genoux, ma main remonte sur son torse, un torse imberbe, musclé, des tétons qui pointent, nul doute qu'il est déjà tout excité lui aussi de cette situation.

Mes tétons dans une bouche, je me laisse faire et j'apprécie ce moment qui m'est donné. Des doigts qui se font plus coquins pour caresser mon pubis lisse, des baisers de mon complice mélangé à ceux de cet inconnu. Le désir montant, je m'affirme en prenant en main le sexe de cet homme que je découvre bien dur, très dur même. J'essaie de faire de même avec mon hôte mais celui-ci m'en empêche, ce qui à pour effet de m'exciter encore plus. Ne tenant plus, je me redresse doucement, et je prends en bouche ce sexe qui m'est offert. Déjà bien dure, celui-ci ce durcit encore lorsque ma langue le titille, le suce, le lèche.. J'entends mon hôte lui dire que je le suce très bien, au son de sa voix, je comprends que cela l'excite vraiment beaucoup de me voir agir ainsi.

A tel point, qu'il se lève, et qu'à mon tour je sens sa bouche, et ensuite sa langue venir se frotter à mon intimité, un délice.... tout en douceur, mais de façon très efficace je succombe à son charme. Ce qui profite à notre invité du moment, car je n'ai aucune envie de m'arrêter de le sucer à mon tour. Je vivrais là mon 1er orgasme de la soirée.

Ma bouche, ma main, ma langue finisse par lâcher cet homme, celui-ci en profite pour se lever et passer un préservatif pour venir s'étendre sur moi tout en douceur. Un léger baiser, et je sens son sexe rentrer dans ma chatte bien chaude et humide. Une entrée en matière toute douce mais au combien efficace. Des aller-retour doux puis plus passionné, plus fort. Mon hôte à côté de moi m'embrasse, il me prend la main... Alors que nous changeons de position,une levrette s'impose, ma tête trouve place dans l'entrejambe de mon hôte,et je me mets à le sucer pendant que son complice prend place. J'en perds parfois mon bandeau,mais je reste les yeux fermés, car oui j'ai envie de vivre ce moment là ainsi... Je me surprends, ce n'est pas à mon habitude, mais voilà ce soir j'ai envie de me laisser aller à cela. Alors que cet inconnu a besoin de repos, il s'allonge sur le dos à côté de notre hôte, j'en profite pour le reprendre en bouche tout en gardant une main sur le sexe de mon complice d'un soir. Je n'ai plus de bandeaux, les yeux toujours fermés, je me demande si je souhaite ou non les ouvrir... Je me dis: Mon dieu et si je le vois qu'il est pas du tout à mon goût comment est-ce que je vais gérer ??? Du coup je reste les yeux fermés. mais la curiosité sera plus forte que tout... Alors que je m'occupe de lui, j'ai le besoin de croiser son regard, son sexe dans ma bouche... J'ouvre

Ouf, je suis pas déçue du tout, c'est un jeune homme avec du charme. Je souris.  Nos yeux dans les yeux, son sexe toujours dans ma bouche je ressens bien que mon regard agit comme un accélérateur de désir.  Ni une ni deux, le voilà prêt à me baiser à nouveau !

C'est un dernier round qui s'annonce bien sportif, et pour en rajouter une petite dose, je le regarde et lui dis: Baise-moi, je suis pas faite de porcelaine alors fait nous plaisir!  Notre hôte me regarde le sourire aux lèvres et me dit: Belle Salope !

Je souris, oui je le suis ce soir je le suis, ce soir je veux jouer, alors jouons!

Notre invité finira épuiser, alors que je suis prête à en redemander, je dis à ce complice ; tu as plus personne??   Il sourit et me dit: Toi alors tu es incroyable! Après un petit quart d'heure, l'inconnu partira comme il sera venu en me laissant nue sur le lit.

La nuit était bien loin d'être terminée pour moi et mon complice mais j'avoue que ces préliminaires furent hummmmm...... 

Merci à toi inconnu que je rencontrerais sans doute plus jamais, tu m'as permis ce soir là de réaliser un de mes fantasmes...

 

 

 

Posté par nicky01210 à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Laisse-moi te surprendre....


Cela fait 2 semaines que nous avons fait connaissance Julien et moi... et ce weekend une envie folle de te revoir déjà.

Quelques messages échangés vendredi dans l'après-midi, histoire de savoir si tu étais libre, je te propose de se voir le soir même, mais tu es occupés, je le serais aussi le lendemain, mais dimanche rien de prévu. On prévoit donc de se revoir. Samedi midi, on se fait des petits messages, je me prépare car je suis de mariage, je sais que je serais sans doute un peu fatiguée mais tu me rassures en me disant que tu me tiendras éveillée..

Puis là, je te dis: "ce qui serait top, c'est quand rentrant demain matin tu sois dans mon lit !" , tu me réponds que l'idée te plais énormément, mais comment faire... Je me pose beaucoup de question mais le temps me manque. Je dois partir dans 1 heure pour la cérémonie. Pas le temps de te déposer ma clé... et je rajoute " Pour ce soir ça va être compliqué..., mais apporte donc les croissants demain matin". Cette idée te plaît, mais tu es excité par la 1ère proposition de la clé.. Je dois partir, on convient que ce sera les croissants.

Je quitte mon appartement, et à ma surprise je constate que la porte de l'immeuble ne ferme pas.... que les badges ne sont pas nécessaire.... l'envie de te dire " la porte de l'immeuble est ouverte, j'ai caché la clé, tu viens quand tu veux durant la nuit"  me vient à l'esprit mais je dois partir si je ne veux pas être en retard. Il est très tard au petit matin quand je rentre seule, et voilà que cette fameuse porte est toujours ouverte.... Je suis déjà excitée, car je vois trop bien la scène que je vais pouvoir mettre en place !

Ni une ni deux, je trouve une clé que je cache à quelque part sur le palier... je te fais des textos...:

- porte d'entrée ouverte... alors jouons!

- clé cachée....

- à toi de jouer maintenant...

 

Il est très tard, une petite douche pour se rafraichir de la soirée, et je me glisse nue sous ma couette, je ne mettrais pas longt pour m'endormir.

Je me réveille toute seule, un coup d'oeil sur l'heure, tu ne devrais pas tarder à arriver.... et je me rendors aussitôt.  Le bruit d'une clé dans un verrou me réveille... en 5 secondes je comprends que c'est toi qui ouvre ma porte, l'excitation monte illico en moi... je ne bouge pas et j'écoute. Tes pas me disent que tu es à la cuisine, puis tu fais quelques pas dans le salon, tu es sans doute entrain d'enlever tes chaussures, ta veste. Les pas se rapporchent.. mon coeur bat la chamade ! Mais je ne bouge pas, trop envie de vivre cela les yeux fermés, tu fais le tour du lit sans un mot. Puis tu repars, tu retournes au salon, tu dois être entrain de te déshabiller, j'entends la ceinture de ton pantalon qui se décroche, les pas qui reviennent vers moi. Je me mets sur le côté et présentant mon dos, mes fesses. La couette se lève et tu te glisses dans mon lit, je souris, ta main droite au niveau de ma tête, tu es sur le côté, et tu te colles à moi. Je te dis bonjour, on se sourit, ravie et enchantée de me réveiller à tes côtés. On s'échange des mots, j'ai sincèrement l'impression d'avoir passé la nuit à te côtés, ta main gauche parcour mon corps sous la couette, ta bouche aspire mon téton, je savoure cet instant. Tes doigts finissent par trouver mon entre jambes, mes jambes s'écartent, une invitation au plaisir.... tes baisers m'excitent, tes doigts me font vibrer comme au 1er jour de notre rencontre.... je te bascule et m'attarde sur tes tétons, je sais que tu aimes ça, tout comme moi d'ailleurs, tu gémis, tu m'excites et tu le sais, alors même que tu as gardé ton caleçon, ton sexe se fraille un chemin et pointe le bout de son "nez"... serais-tu excité??....

J'apprécie chaque minute de ton corps qui est excité, tendu, et à la fois paisible. Tu ressemblerais presque à un ours qu'on a envie de cajoler, mais je n'oublie pas le grizzli que tu pourrais être..prêt à bondir sur sa proie. Mon corps est descendu, ma langue toujours elle.. qui te parcours, qui raffole de son ami le gland, un jeu de langue sur ton frein.. tu gémis et moi je sens que mon intimité est déjà mouillé, au final on se connait très peu et si bien à la fois. Tu me regardes, nul doute que tu as sentis ma chatte mouillée sur ton genou qui se frotte. Excitée je le suis auprès de toi, j'attend que le moment où tu me diras: * j'ai envie de toi, envie de te prendre..." Et voilà que ces mots sortent de ta bouche. J'attrape un préservatif, je te suce encore, et encore puis j'ouvre le sachet... je prends bien soin de te le faire glisser jusqu'au bout, et je m'empale sur toi... je sens ta queue s'enfonce dans ma chatte qui est trempée, des aller-retour, les yeux dans les yeux, nos baisers se font fougueux, passionés, le désir monte en moi. Pour parfaire cela, je fais bien attention d'avaler ta queue complètement, bien au fond de mon vagin je te sens plus dire encore, tes mains sur mes hanches ... tu partages ton désir, il ne m'en faut pas plus pour que j'atteigne l'orgasme tant convoité... je te dis que je vais jouir, tu m'encourages, je te sens encore plus dur en moi, le coït approche et là tu me dis je vais aussi venir, on l'atteindra ensemble !

Après une pause méritée de plusieurs minutes à reprendre nos esprits enlacés dans nos bras, on finira par prendre le café et dévorer les croissants que tu as emmené.  Tu me quittes après quelques heures de douces étreintes ... un baiser, un sourire et tu me dis: " j'ai aimé cette rencontre, cette visite" je te regarde te souris et te dis: " tu aimes les femmes qui ont des initiatives.. je compte bien te surprendre encore et encore...."

Merci Julien pour cette matinée.... à bientôt...

Posté par nicky01210 à 14:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Je rentre chez moi directement ? ou je peux faire un détour....

Julien, on s'est rencontré il y a peu de temps, à l'improviste comme à mon habitude.

Quelques lignes échangées, tout de suite un très bon ressenti, et une question que je t'ai posée:

- Je ne suis pas chez moi, mais pour rentrer à ma maison j'ai deux choix... 1. en passant par la voix normale 2. un léger détour de ton côté et on va prendre un verre. Que dois-je faire?

- 2ème solution, fait le détour et on prend ce verre

En moins de 2h nous faisions connaissance, une petite balade douce pour apprendre à mieux se connaitre. Puis tu l'invitas au restaurant en cette très belle journée ensoleillée. J'ai très bien fais ce jour là de faire confiance à mon instinct, je me suis pas trompée. Tu es grand, très grand, des épaules larges, un homme avec un grand "H" comme j'aime à vous surnommer. Mon envie du moment en ta présence, t'embrasser, te sauter dessus, que je me prennes dans tes bras. Ce fût chose faite, alors que l'on rejoignait nos voitures sur le parking. Un tendre baiser, tes mains autour de ma taille me serrant fort.. Hummm que j'ai aimé. Un regard, un sourire je n'avais aucune envie de te quitter, il était encore tôt. Puis tu me dis, " On fait quoi?, tu viens chez moi?"   Oh que oui je viens chez toi, trop envie de découvrir cet homme.La découverte fût mémorable... tendre et viril à la fois, d'abord nous avons pris une douche, enfin j'ai pris la douche c'était sans compter que tu es venu m'y rejoindre pour mon plus grand plaisir...

Des caresses, nos mains qui s'effleurent, des baisers, un regard déjà très complice. Un doigté qui me faisait fondre, la fraicheur de l'eau parcourant mon corps mélangé à la chaleur de tes mains, moment de lâcher-prise... et comme si cela ne suffisait pas, tu t'es agenouillés et tu as commencé à me lécher, me titiller mon clitoris... un plaisir sans nom, juste trop bon, alors même que je voulais m'écarter, tes mains sur mes fesses me plaquait à ta bouche pour m'interdir de partir... alors je me laissais faire et j'appréciais ce moment, cette belle rencontre. Enfin tu m'autorisas à m'éloigner un peu, tu te relevas et je ne pu m'empêcher descendre à mon tour pour te sucer, un superbe gland bien arrondi, bien dure, lisse et chaud, ma langue s'en délecta !! ma bouche la dévora et comme pour que mon plaisir ne s'intensifie je pouvais t'entendre savourer ce plaisir.. Ahh Julien tu me redais folle de désir , désir de te sucer, de te lécher, tes boules toutes lisses dans ma bouche .. un régal

Une fois nos esprits repris, on sortait de la douche, pour se réfugier dans la chambre où tu continuas à me manger à me dévorer, au début bien droite dans le lit, je me retrouva la tête dans le vide, remplie de spasme, les assauts de ta langue, ta bouche faisant que je ne tenais plus en place. Je promis de me "venger"... tu souris.... Puis je te supplia de me lâcher, mon clitoris me demandait pitié, pitié de le laisser tranquille. Puis ce fût mon tour d'abuser de toi, de son sexe, de tes tétons.. dévorée je te dévora. Ton regard, je ne l'oublierais pas, quand ma langue douce te parcoura, montant et descendant sur ton sexe bien dure... à tel point que tu m'en fis la réflexion... oupss... non pas d'excuse, ton sexe étant un pure délice, je ne pouvais m'empêcher de m'occuper de toi avec délectation. A force de s'exciter ainsi,je ne m'y pas longtemps à venir m'empaler sur ton sexe, trop envie de toi, que tu me prennes avec fougue et douceur. On termina tout les deux à jouir ensemble en même temps.. et déjà je savais que mon envie de te revoir serait bien présente !

 

Câliner tous les deux dans tes bras, tu me dis: " j'aime les femmes qui prennent des initiatives..."  Julien si tu savais ce que tu venais de me dire... je le traduisis dans ma tête comme: " carte blanche, surprend moi...." 

 

Posté par nicky01210 à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 septembre 2016

"Surprise chéri...."

Il y a peu de temps de cela j'ai fais la connaissance d'un charmant couple. Alors même que je ne suis pas attirée par les femmes, ce soir là un réel coup de coeur c'est produit avec Nathalie et Patrick. Une rencontre qui promet de belles soirées à venir.. dont celle-ci...

Un texto de la part de Nathalie: Je veux faire une surprise à Patrick pour son anniversaire. Ces deux coquines préférées et moi que pour lui !
Alors même que je devais être occupée ce samedi là, je mis tout en oeuvre afin de me libérer. Ca y est..ce soir Patrick aura sa surprise... il ne s'attend absolument pas à me voir ce weekend, la veille il m'a demandé ce que je faisais samedi soir, je lui répondis que j'avais une soirée familiale et donc je ne serais pas en mode coquine. Il sembla très déçu et m'écrit; qu'il aurait souhaité que je sois son cadeau d'anniversaire.... je lui répondis que ce ne serait pas pour cette année... 

Samedi soir, je suis en voiture direction ma chérie !! J'ai emmené avec moi Charles, un coquin que je connais depuis 2 ans avec qui on a toujours eu des rencontres pour les moins agréable et toujours dans la bonne humeur. Arrivée à l'heure, voiture garée, j'envois un sms à Isabelle la complice de la soirée avec son chéri. Il est l'heure... on se retrouve au pied de l'immeuble pour les moins exceptionnel ! Il s'agit d'un vieux Grand Hotel d'une station thermale datant de 1850 - qui a été aménagé en appartement privatif. Mais à l'intérieur je ne m'attendais pas à cela... Un voyage dans le temps...

Nathalie nous ouvre la porte d'entrée, elle est habillée tout en blanc, son sourire me fait craquer, on se fait un bisous discret car on peut nous voir sans aucun souci. Nous rentrons,et là j'en perds mes mots... je me retrouve en 1850, une cours intérieure couverte par une verrière à au-moins 25 mètres au-dessus de nos têtes, la réception qui est toujours présente avec son rideau fermé, on y voit les 5 étages, les colones de marbres, si vous fermez les yeux vous entendez le "cling" de la sonnette à la réception.. je suis émerveillée... Nathalie nous emmène à l'ascenseur, elle est toute excitée. Arrivée à son étage, à peine sortie de l'ascenseur je me tourne vers Charles et lui dis: Ce soir je veux que tu me baises ici !    Il me regarde et sourit. Bref l'heure n'est pas à moi, mais à Patrick qui ne sait pas à quoi s'attendre. Une quelques mots Nathalie, nous donne le scénario, nous les femmes ont s'occupera de lui, et nos hommes sans un mot prendrons place dans la pièce et regardons le spectacle. 

On rentre dans son studio, lumière tamisée, bougies, musique douce, et Patrick assit sur un fauteil au-milieu de la pièce, les yeux bandés. Le temps de nous mettre en sous-vêtements, Isabelle s'approche de Patrick, interdiction d'émettre un son...premières caresses sur son torse chemise ouverte... Isabelle à penser à tout.. elle a apporter des plumes.. Un baiser, un jeu de langue, je la regarde. Je l'a laisse faire, pour qu'il puisse profiter de ce moment. Je m'approche de lui une plume à la main. Lentement je le caresse avec, je me promène sur son torse, sensible à plusieurs reprises il a des spasmes, je souris.

J'ai fais le vide autour de moi, ce moment appartient à Patrick et je tiens à ce qu'il s'en rappelle pour longtemps. Nathalie s'approche de lui et l'embrasse, elle lui caresse le visage, elle est rayonnante, tellement heureuse de ce moment pour son chéri. Elle nous fait des clins d'oeils, j'approche de la bouche de Patrick et je laisse ma langue parcourir ses lèvres, mes mains sur son torse je le caresse. Je sais qu'il adore quand je lui mordille ses tétons, alors je m'en approche, je pense qu'il comprendra qui je suis, ça devrait l'excité encore un peu plus. Isabelle embrasse son sexe qui est encore un peu mou, trop d'émotion tue l'émotion... Nathalie s'approche et lui enlève son boxer ce qui permet à Isabelle de le prendre en bouche. Nathalie s'approche de moi et m'embrasse en même temps, je sens ses caresses dans mon dos, elle est aux anges. Quant Isabelle en a finit avec son sexe, je rentre en action. Agenouillée, je commence à le sucer, ma langue se délecte de son doux gland que j'apprécie. Je le regarde, je sais bien qu'il ne me voit pas, mais je sais que s'il a deviné que c'était moi je le ferais. Ma langue sur son frein je fais des aller-retour, à chaque spasme je devine qu'il sait que c'est moi, sa queue se durcit je suis aux anges. Je sais qu'à cet instant il m'aura reconnu. Je jette un regard sur mon coquin et le chéri d'Isabelle, ils ne disent rien, mais ne rate pas une minute de ce spectacle haut en sensualité !

Nathalie échange quelques mots avec son chéri, et lui demande de se lever, Isabelle et moi nous l'aidons et l'accompagnons vers le lit. Nathalie souhaite que l'une de nos s'empale directement sur lui. Je sais pertinament que cela ne sera pas moi, je m'amuse bien trop à jouer avec ses autres sens. Et il semble qu'Isabelle aime tout autant ce jeu. Patrick allongé sur le dos, toujours les yeux bandés, en profite pour nous caresser, comme pour deviner ou plutôt s'assurer de qui nous sommes. On se laisse faire, Isabelle le suce à nouveau et moi j'embrasse Patrick, qui ne manque pas de caresser mes fesses. C'est à ce moment là que Nathalie lui propose de deviner qui nous sommes. Patrick hésite beaucoup, il a peur de se tromper et de nous vexer. Il prend une grande bouffée d'air et se lance, il commence par siter Isabelle, puis moi. Trop fort se Patrick! On lui enlève son bandeau...  Il sourit il est aux anges, et réalise enfin ce qui vient de se passer..

Il est temps de boire à sa santé! et de manger les petits fours. Nous restons à la maison un moment car nous attendons un de leur ami. Cette mise en scène à dû exciter ma chérie Nathalie qui allonge Isabelle sur son lit pour lui caresser son minou, elle est rejointe par son chéri pour un cunni. Le mari d'Isabelle se place derrière Nathalie pour une levrette, elle se laisse faire et ne se fait pas prier. Charles et moi sommes plus en retrait à cet instant, on les observe. Puis je commence à chauffer mon Charles, des baisers, des caresses, alors que nous sommes tous plus ou  moins nus, je lui prie de bien vouloir se déshabiller afin que je puisse m'occuper de lui. Isabelle prise également en levrette et à côté de Nathalie qui subit les assauts de Christophe. Je m'approche d'elle et l'embrasse tendrement, Charles me caresse, et finit aussi par me prendre en levrette....  C'est à ce moment là, que Steve décide d'arriver.... Nathalie parti lui ouvrir la porte.

Steve dont Nathalie m'avait parlé, est un homme des plus charmant.... la soirée s'annonce plutôt agréable. Encore quelques verres et nous décidons de sortir en sauna. Nous y allons à pied. Notre arrivée au sauna et loin de passer incognito.. 3 femmes et 4 hommes.. il y a des couple plusieurs couples et des hommes seuls. On décide d'aller directement au jacuzzi, sauf que Nathalie va directement dans un coin câlin avec Steve. Je reste donc dans le jacuzzi avec Charles, Isabelle, son mari et Patrick. Un bref moment dans les bras de Charles, Patrick me prend dans ces bras en me disant combien il est heureux que je sois là, qu'il n'attendait pas un plus beau cadeau d'anniversaire que moi - je souris. Puis, il m'embrasse et m'invite à le suivre aux coins câlins, il fait un clin d'oeil à Charles pour lui signifier que nous nous éclipsons. 

Tous les deux installés dans un coin câlin Patrick m'allonge sur le dos, c'est parti pour un cunni qui durera un longt moment, comme pour me remercier de la surprise que nous lui avions fais quelques heures plus tôt. Ne tenant plus, il met un préservatif et me pénètre tout en douceur, des vas-et-viens lents qui nous permettent de vivre pleinement ce moment là. Nulle doute que la complicité que nous avions eu lors de notre première rencontre était à nouveau présente. Nos regards se croisent, nos mains se lient et se délient. Nos corps s'entremêlent, des étreintes torrides, tous les miroirs présents sont couverts de buée.... et puis alors que nous ne tenons plus, le coït pour nous deux, un feu d'artifice, des étoiles, pleins d'étoiles dans les yeux. Quand on reprit un peu nos esprits, on sorta pour rejoindre nos amis. Plus tard, alors que Nathalie et moi se cherchonsee sur un canapé, je l'invite à me rejoindre dans un coin câlin.

Comme deux coquines que nous sommes, on décide de prendre un grand coin câlin fermé mais avec des fenêtres sans tain... de quoi laisser les hommes nous regarder sans nous déranger. Nathalie me demande de m'allonger sur le dos et me dit: "ce soir, je veux te faire plaisir ma chérie !" elle s'occupa longuement de moi, un échange de pure bonheur. Je n'ai jamais ressentis autant de complicité entre moi et une femme, aussi surprenant que je puisse l'être je suis sur un petit nuage en sa présence. Alors que mon excitation est à son maximum elle refusa de me laisser m'occuper d'elle.  Nos baisers nos caresses,  je ne saurais vous dire combien de temps nous sommes restées là toutes les deux, mais peu importe, on était sur un nuage de bonheur. Quand elle me laissa un petit moment de repis, elle me demanda de constater à quel point j'avais pu l'exciter. Ma chérie était trempée, sa chatte était toute mouillée et terriblement chaude. J'étais aussi excitée qu'elle de m'apercevoir de son état.

Quand on décida de quitter le coin câlin, il y avait un homme qui n'avait pas raté une minute de notre échange, d'autres hommes célibataires nous regardait de loin. On parti rejoindre nos amis qui nous attendaient au bar. Isabelle et Christophe nous quittèrent peu de temps après. On resta encore un petit moment puis on décida de rentrer chez Nathalie. Alors que Steve avait été discret à mon sujet, il commença son jeu de la séduction sur le chemin du retour. Un brin taquin, mais au combien joueur, je m'aperçu que je devais plutôt lui plaire.

Une fois arrivé dans le hall d'immeuble de Nathalie tous prirent l'ascenseur, je fus la dernière à rentrer à l'intérieur, mais l'ascenseur ne semblait pas vouloir partir. Sans hésiter, je sortis et je m'engagea sur les escaliers, c'est là que Steve sorti immédiatement et me suivi. Il me tendit la main afin de monter les escaliers ensemble, et alors que je ne m'y attendais pas, la lumière du hall étant éteinte, il me plaqua contre le mur et m'embrassa fougeusement, ses mains sur mes fesses qui me caressait. Vous imaginez même pas dans quel état je pouvais être, moi qui rêvait de cela et qui l'avait suggérer à Charles.... 

Seuls les lumières des sorties de secours nous donnait un peu de lumière... tout était parfait jusqu'au moment où arriver à l'étage, nos amis appuyèrent sur la lumière... je pense sincèrement qu'à cet instant, Steve et moi pensions à la même chose.. "zut!". Il reprit ma main dans sa main, et on reprit nos marches d'escaliers pour arriver au bon étage. Une fois arrivé, Charles m'attendait, son regard perdu à admirer cette bâtisse.... Steve lâcha ma main et me laissa en sa compagnie pendant qu'il rentra chez Nathalie, on le suivit. Il se faisait tard, encore un verre puis on goûta au gâteau d'anniversaire.

Puis vint la question du couchage... les hommes installèrent deux matelas côte à côte. Ce soir j'allais dormir entre deux beaux gosses .... Charles qui ne tenait plus, se coucha à ma droite, Steve à ma gauche. Je tenta de susciter l'envie auprès de Charles mais je compris que le pauvre avait peut-être abusé de coquinerie la veille... Je le laissa donc tranquille, d'autant plus que Steve ne cessa de me taquiner. Steve commença à me doigter, tout en m'embrassant. Son doigté plutôt agile je ne tardis pas m'enflammer... alors même que je pensais que Charles dormait, je sentis sa main dans la mienne, sans un mot je compris qu'il appréciait le fait de savoir que Steve s'occupait de moi. Comme un consentement, il me caressa la poitrine en douceur. 

Steve était très doux, ce fût un plaisir de se laisser aller dans ces bras, tout en sachant que les mains d'un autre homme me caressait en même temps. Une belle complicité était entrain de naitre entre lui et moi. Ce soir là, Steve ne me baisa pas, mais il me fit l'amour. Etrange comme sentiment, alors même que nous étions loin d'être en intimité à deux... mais c'était comme-ci. Doté d'un membre plus qu'agréable à regarder, ce n'était rien quant au fait de le sentir....
Je m'endormis dans ces bras. Durant la nuit, je sais que j'ai navigué d'un homme à l'autre, pour dormir à ces côtés. Une nuit que je ne suis pas prête à oublier d'aussitôt !

Si c'était bel et bien l'anniversaire de Patrick, ce fût ma fête également.....

 

Posté par nicky01210 à 21:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 septembre 2016

Ma 1ère soirée multi-couple...

Il y a quelques semaines de cela, Mathis qui m'a déjà fait vivre des sorties mémorable, me demande si je suis invitée à la soirée multi-couple d'un ami qu'il a. Je lui réponds que non, il me suggère de contacter cette personne afin de pouvoir assister à cette soirée.
D'abord intimidée je n'ose faire le pas, puis n'ayant rien à perdre je me lance et j'envoie un message à l'organisateur, en précisant que Mathis m'avait parlé de leurs soirées et que si mon profil était susceptible de leur plaire, je serais enchantée d'assister à la soirée privée.....
La réponse ne tarda pas à arriver, 1 heure après l'organisateur me répondait que Mathis avait eu raison de me parler de lui, que mon profil les intéressait. Je répondis que j'étais enchantée d'assister à leur soirée; ma 1ère soirée multi-couple le lieu précis étant tenu secret jusqu'à la dernière minute je connaissais pas l'adresse, juste des informations vagues pour situer plus ou moins le lieu.

Nous sommes jeudi, la soirée surprise a lieu samedi et je n'ai toujours pas de nouvelles... je me pose des questions, mais je ne veux pas paraitre impatiente et intrusive alors je ne prends pas contact avec Bernard l'organisateur. J-1, gros stress, toujours pas de nouvelles, l'idée que l'organisateur aie changé d'avis à mon sujet me vient en tête.. alors je décide de le contacter sur le site....  Voilà 1 heure que je n'ai pas de nouvelles, je prends mon portable et j'envoie un texte à Mathis en lui demandait s'il avait plus d'information. Celui-ci me donne le nom du Village où aura lieu la fête. Je lui demande si tout le monde à reçu cette information, il me répond que non, que personne n'a encore reçu de mail de confirmation de Bernard.  Cette réponse me rassure un peu. Je patiente.

Je demande à Mathis pour me rassurer s'il sera bien présent à la fête, il me répond que non car il est seul.... Sur ce je me dis que si Bernard m'y autorise je viendrais volontiers avec lui. Ca sera quand même plus facile pour moi de vivre cette première expérience avec lui qui connait déjà des invités. Quand soudain Bernard me répond et me donne son numéro de téléphone en me demandant de le rappeler. Je me fais pas attendre et je prends mon téléphone.

Bernard ne voit aucun inconvénient  à ce que Mathis m'accompagne, il me donne le lieu final en retour par email, me souhaite une bonne soirée et se réjouit de me rencontrer le lendemain. j'avertis Mathis qu'il peut et que je souhaite qu'il soit mon cavalier pour la soirée en lui donnant le nom final de la destination.  La nuit va être longue... penser, imaginer à cette soitée à venir... je suis déjà toute excitée.. il est temps d'aller se coucher pour prendre des forces pour le lendemain...

Jour J !  Me voilà fin prête pour cette soirée !  Je saute dans la voiture, gps en route et c'est parti !!

Dress code: robe noire courte, sans manche, sans soutien-gorge et string.... Sur la route, je croise un auto-stoppeur...rarement je m'arrête mais là je décide de faire une exception, un jeune homme plutôt charmant, une trentaine d'années qui rentre chez lui après sa journée de travail. Il fera la route avec moi environ 15mn et non.. il ne se passera rien (c'était juste pour vous taquiner).

20h00, je suis arrêtée et j'attends mon cavalier, il ne tarde pas et je lui suis en voiture pour les derniers kilomètres.  On traverse des lieux-dits, on monte à la montage, un endroit isolé, une vue magnifique sur la vallée, le soleil est entrain de se coucher. On se gare et on fera les derniers pas à pieds, juste le temps de mettre mes talons. La soirée n'a pas encore débutée, il y a déjà une quinzaine de personnes couples inclus, tous mettent la main à la patte pour préparer le buffet. A notre arrivée, Mathis reconnait un ami à qui il me présente et je reçois une première coupe de champagne, la soirée s'annoncent festive, un gîte a été réservé, des tonnelles sur le gazon pour être à l'abri du temps et des regards.... on salue tout le monde. Je reste le longt du buffet, là me rejoint un jeune homme seul, toujours ma coupe à la main, il entame la conversation. Pour lui aussi c'est une première, son regard ne laisse aucun doute sur son attirance, doucement il me signifie que mes talons font toutes la différence avec les femmes déjà présentes. Il est vrai que nous sommes à la fin d'été et les chaussures ouvertes sont de la partie et par forcément les talons... . Par petites vagues les invités arrivent, on reconnait les habitués, ceux qui se connaissent déjà suite à diverses rencontres au préalable. On entend des rires, des regards se font et se défont, l'ambiance est légère est très agréable.
Mon cavalier (qui ne se sentait pas bien depuis le matin) vient me voir de temps en temps, ça sera boisson gazéifiée pour lui, quant à moi à je continue au champagne. Alors que je suis occupée à discuter avec ma voisine, je ressens une légère caresse sur ma cuisse, une caresse qui frôle mes fesses, je me retourne et je constate que Baptiste mon voisin fait son approche... Je souris, il me demande si ça dérange, je lui réponds que non, me retourne et continue ma conversation. Sa main devient plus assurée, et cette fois-ci il est passé directement sous la robe, sa main caressant ma douce intimité.. ne pouvant plus continuer la conversation, je m'excuse auprès de ma voisine et je me retourne. Il me regarde droit dans les yeux, me demandent si j'ai déjà visité le gîte.. Je lui répond que oui mais que je ne suis pas sûre d'avoir tout vu, il me prend la main et m'emmène à l'intérieur.

Nous montons à l'étage, rentrons dans une chambre. Il y a là 3 lits individuels côte à côte et 2 matelas parterre. Il referme la porte, s'approche de moi et se serre à mon bas ventre, il me prend dans ces bras. Sa main vient chercher la mienne et la dépose sur son sexe qui est déjà en érection. Je le fixe dans les yeux, en espérant un début de préliminaire qui pourrait commencer par un baiser mais celui-ci ne vient pas. Il rapproche sa main à sa ceinture est commence à se déshabiller. Je reste de marbre et me dit dans ma tête " il ne croit quand même pas que je vais le sucer comme ça... là?"
Et bien oui !!!   Je le regarde toujours dans les yeux et lui dit:

- Tu ne penses quand même pas que je vais te sucer tout de suite ?
Il me répond ; Bah oui, allez..... - Je pars en éclat de rire "- Toi tu ne sais pas à qui tu as à faire !"   Je le repousse et lui signifie que je me suis trompée sur sa personne et que lui ne connait rien au libertinage, lui rappelle qu'être libertine n'enlève pas à la partie séduction et que surtout cela ne veut pas dire que nous sommes des femmes faciles... C'est à ce moment là qu'il prend conscience qu'il vient de passer à côté de sa première libertine de la soirée... Alors il essaiera de se rattraper, avec des caresses, un cunni de 10 secondes montre en main, mais je n'ai plus envie de cet homme. Dommage pour lui, j'espère au-moins que cela lui servira pour ces rencontres futures.

Redescendue, je rejoins les invités et les nouvelles personnes qui sont arrivées. Certains femmes ayant passées par le vestiaire, je découvre avec plaisir leurs parures des plus sexy, sur ce je remonte et j'en profite également pour me changer. J'ai pris avec moi une mini-robe noire remplie de trous qui laisse apparaître ma silhouette, mes formes, il est facile de deviner que je ne porte rien si ce n'est un string. Je rejoins mon ami Mathis qui est entrain de discuter avec une chamante femme, la discussion à trois se fait naturellement, je comprends qu'ils se connaissent déjà très bien. La musique se fait entendre et Nathalie me propose d'aller danser, je l'a suis avec grand plaisir. Des regards, des sourires, on s'amuse bien. Là elle me demande si je suis avec l'homme qui m'a emmené dans la chambre, je lui répond que non du tout. Et c'est là qu'il revient vers moi et tente de danser avec moi, il me chuchotera qu'il doit partie mais qu'il a très envie de moi et me demande si je n'ai pas un préservatif.. je souris en coin et lui dit qu'il ferait mieux de faire le nécessaire lui même. C'est là qu'il me dit: - Ne bouge pas je vais chercher ce qu'il faut, je le vois repartir.   "Pauvre garçon il espère qu'ainsi il est entrain de se "racheter""....  Je rejoins ma nouvelle amie qui est retournée auprès de Mathis, en me voyant elle me dit: Et bien dis moi cet homme te cours encore après...?  Je lui souris et lui dis "oui mais j'ai aucune envie", je lui propose de venir s'assoir sur mes genoux  de cette façon je ne pourrais pas me lever lorsqu'il reviendra. Elle apprécie l'idée et vient donc s'assoir sur mes genoux. Une fois assise,elle me regarde et me dit tu es ma chérie ce soir. Baptiste revient me voir, sans oser dire un mot, il me fait signe est s'approche. Alors que Nathalie est toujours sur moi, elle lui dit : - ce soir c'est ma chérie à moi !  Je lis la détresse dans les yeux Baptiste et je lui dis que je ne suis plus intéressée.... (je suis vilaine...n'est ce pas ?... - non.. j'avais juste envie de faire comprendre à cet homme une petite leçon) une fois Baptiste parti, Nathalie se lève et va parler avec Mathis.

Le temps de prendre un petit four, Mathis revient vers moi et me dit: - Nathalie souhaiterait que tu l'a rejoigne.. si tu en as envie", je le regarde et lui répond oui... nous partons tous les deux la rejoindre avec son chéri Patrick. Direction la chambre du rez de chaussée.

La chambre est spacieuse, deux lits côte à côte, deux matelas au sol, une salle de douche avec des serviettes (notre hôte à penser à tout). Je passe vite à la salle de bain, à mon retour Nathalie est dans les bras de Mathis qui est déjà tout nu. Alors qu'il aimerait continuer, elle lui demande de prendre place sur un des matelas par terre et lui signifie que nous allons nous amuser entre filles pour commencer. Elle se dirige vers moi, et m'embrasse. Un doux baiser, sa peau est toute douce et très agréable. Elle m'aide à me déshabiller, une fois nos deux corps nus, elle me sert dans ces bras et m'entraine vers les lits. Couchée sur le dos je ne peux pas bouger, Nathalie me sourit, je la laisse me guider. Son chéri arrive, tout comme Mathis elle demande à Patrick de s'allonger nu sur les matelas par terre. Les deux hommes nous observent, mon regard ne quitte pas celui de Nathalie qui doucement descend vers mon entre-cuisse.. elle est très douce et je me laisse faire, j'apprécie ce doux moment. Sa douceur me fait fondre, elle me séduit et je me laisse faire.  Elle revient m'embrasser et me chuchote dans l'oreille:

- fais moi plaisir, on rejoint les hommes tu vas avec mon homme et tu le suce directement
- d'accord avec plaisir

Et c'est ainsi que Nathalie est allée voir Mathis et que j'ai rejoins son chéri qui était allongé à côté. Comme je lui avais dis, je l'ai pris en bouche directement. Il n'était pas en érection à ce moment là. Mais une fois son sexe dans ma bouche il n'a pas fallu longtemps pour que celui-ci se durcisse rapidement. Je pouvais entendre ses gémissements, je le fixais du regard. A côté de moi Nathalie qui suçait Mathis ne partait pas de vue son chéri ce qui de fait excitait encore plus son homme. Le sexe de Mathis était plutôt large pour le plaisir de ses dames, Nathalie ne tardait à enfiler un préservatif et s'empalait sur ce sexe bien dur qui demandait que cela. La voir prendre du plaisir, alors que je suçais toujours son homme me rendait très heureuse, nul doute que nous vivions là un moment riche en complicité. Lorsque j'ai eu finis de taquiner Patrick avec ma langue et bouche, celui-ci m'embrassa et descendit le longt de mon corps pour se retrouver face à face avec mon intimité qui était déjà bien bouillant et mouillé, la douceur de sa langue me fit vibré comme à mon habitude, un délice... Je me laissa entrainer dans ce tourbillon de plaisir. Nathalie en levrette m'embrassait pendant que Mathis la prenait bien fort, la coquine elle aimait cela. Quand je revois la scène, c'est comme si nous étions plus que tous les quatre dans ce grand gîte, plus rien ne pouvait nous arrêter !

Mathis jouis le premier sur Nathalie, qui continuait à nous regarder, pendant que son homme me pénétrait. Je revois encore son regard plonger dans le mien. Il enchainait les pénétrations et les cunnilingus ... Un plaisir d'autant plus quand Nathalie venait proche de nous et m'embrassait, en me demandant de prendre mon plaisir sa douce main dans la mienne qui me serrait lorsque les coups de rein de son homme se faisait plus virulants. A son apogée Patrick jouis en moi et s'effondra sur ma poitrine sa chérie l'embrassant.  Il m'embrassa et parti à la salle de bain, je resta seule avec Nathalie, qui m'avoua avoir eu un énorme coup de coeur pour moi, et que si j'étais d'accord avec cela, je serais sa chérie pour la soirée... Ce à quoi je répondis par l'affirmative.

Je me dirigea ensuite à la douche pour me rafraichir, et repenser à ce doux moment vécu, Nathalie m'y rejoint et tout en me mettant du savon elle se serra contre moi. Ces mains me caressaient le corps, dans ces yeux je pouvais y voir des étoiles, oui un réel et sincère coup de coeur entre femmes était entrain d'arriver... je sortis de la salle de bain pour m'habiller, nous étions plus que toutes les deux dans la grande chambre, à son tour elle sorti. Elle se dirigea directement sur moi, pour m'embrasser encore et m'enlacer. Nous avons parlé échangé à ce moment là notre ressentit. Et à mon tour je fus prise d'une envie de lui donner du plaisir.

Je fis en sorte de l'asseoir  sur le coin du lit, je m'agenouilla face à elle, elle portait son petit string noir, ma main délicate sur son entre-cuisse, mon regard dans le sien je descendis au niveau de son intimité, et comme une folle envie, je déplaçais son string, ma langue sur son intimité je commençais à la lécher, je fus prise d'un immense plaisir et découvrant que ma langue lui procurait du plaisir, la porte de la chambre s'entrouva (car j'entendais le bruit plus fort que la porte fermée) mais occupées personne ne pouvait nous déranger.  Un homme était rentré, Nathalie lui demande de nous laisser seules, il ne dit mot et resta à nous regarder. On resta un moment toutes les deux, un moment à nous deux, notre 1er câlin à deux. Puis on rejoignit nos hommes de la soirée.

Mathis ne tardit pas à quitter la soirée, il me demande ce que je souhaitais faire, et avant même que je lui réponde Nathalie prit ma main et lui répondit: Elle reste avec nous !  On se regarda, je souris et accepta avec grand plaisir, de toute façon je n'avais pas envie de les quitter. Le temps s'écoula, entre coupé de pause danse, pause caline pour Nathalie et Patrick avec d'autres couples. Nathalie a bien essayé de m'inviter à les rejoindre, mais je préférais rester sur mon nuage en pensant à notre rencontre. Très tard ou très tôt dans la soirée, on se retrouva sur la piste de danse avec Nathalie, son homme assis sur une banquette à nous regarder. Il y avait beaucoup moins de monde, certains étant partis, d'autres encore occupés à coquiner ou à dormir pour certains.

On s'arrêta un instant pour rejoindre Patrick, il avait des étoiles dans les yeux.... et nous dit: "Je serais le plus heureux des hommes si vous vous occupiez de moi là toutes les deux".  Il n'en fallait pas plus pour que l'on s'exécute avec plaisir.. je commençais par l'embraser, ma chérie (alias Nathalie) également, nos mains qui se promenait sur son torse, juste le temps de souffler, nous lui avions enlever sa chemise, sa chérie entre les jambes à genou à le caresser, et moi à genou sur la banquette, à tour de rôle et en même temps nous nous occupions à le sucer lentement, à le lécher, son sexe dure et droit comme un "i" en redemandait. Je l'embrassais et je pouvais ressentir son plaisir monter puissance 10. Certains invités passaient à côté de nous.. nul doute que certains devait se dire qu'il avait beaucoup de chance. Je me rappelerais toujours du regard de Nathalie dans mes yeux, elle aussi avait des étoiles dans les yeux.

Lorsque l'on permit à Patrick de reprendre ses esprits il nous dit: "maintenant je peux mourir ce soir, je viens de connaitre le paradis!".

On monta tous les trois pour trouver une chambre pour nous coucher quelques heures, les premiers rayons du soleil commençaient déjà à sortir... Nathalie prit place sur mon côté gauche, elle étant au milieu. Nathalie me serra fort dans ces bras, et coquine comme elle était se plaça entre mes cuisses afin de me faire un cunnilingus qui m'excita au plus au point. Son homme en profita pour m'embrasser et me caresser. Encore un orgasme... le dernier avant qu'épuisée je finisse par m'endormir...

A notre réveil, les invités qui étaient restés commençaient déjà à aider à ranger, à plier les tables, etc....A son réveil, Nathalie me serra fort la main et me dit: "tu restes avec nous aujourd'hui, tu veux bien?  ", avec plaisir je répondis.  On rejoigna les invités et donna un coup de main. A midi, on parta. Ils voulaient me faire connaitre un sauna gay mais ouvert certains jours aux hétéros.  Un bien bel endroit, placé au dernier étage d'un immeuble, avec une très belle terrasse. ( je vous raconterais une prochaine fois, la journée/soirée que je passa seule là-bas quelques semaines plus tard cette première visite). Bref, Nathalie en profita pour se faire masser, à son départ elle nous dit: "mes chéris, profiter de mon absence pour vous faire un longt câlin tous les deux"

C'est ainsi que je me retrouva en tête à tête dans un coin câlin avec Patrick, je pouvais lire dans son regard tout le désir qu'il avait pour moi, tout le ravissement qu'il avait de cette rencontre, une complicité juste incroyable à trois. On se rendait bien compte que ce que nous vivions était très rare. Notre étreinte fût brève mais oh combien intense en émotion. Il me lécha jusqu'à ce que je le supplie de s'arrêter, oui je lui demanda de s'arrêter car je n'avais qu'une envie... un tel désir qu'il me pénétre bien profondément comme si je lui appartenais. C'est ce qu'il fit.. seul notre coït simultané nous stoppa.

On retourna sur la terrasse se prélasser, à siroter des jus de fruits, tous les deux comme déconnectés du monde. Nathalie nous rejoint le sourire aux lèvres, son chéri la remercia de nous avoir laisser tous les deux vivre ce moment. Tous les trois la tête dans les étoiles, on essayait de comprendre comment une telle rencontre avait pu avoir lieu.

Oui Nathalie et Patrick je vous aime! D'un amour sans nom, j'ai rarement vécu avec autant de passion une rencontre avec un couple, sans doute car rien n'a été prémédité, juste un feeling une complicité hors norme et un respect indéfinissable ....  Je sais que l'on va se revoir... Merci... 

 

 

Posté par nicky01210 à 13:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juillet 2016

Un voisin très proche...

Voilà quelques jours que je converse avec un homme qui apparemment ne serait pas loin de chez moi, mais pas de ma ville.

Il est grand, un corp d'athlète, une petite quarantaine d'année, beaucoup de conversation. Un homme bien posé qui sait ce qu'il se veut. Pourtant au départ, ce n'était pas gagné pour lui, pas de coup de coeur à la vue de son visage sur photo, mais une écriture qui m'a fait changé d'avis.

Il est dimanche et il me dit: - tu ne devine même pas à combien nous sommes proches l'un de l'autre...

- Ah bon lui répondit, aussi proche que ça... genre 5 mn en voiture..?

- 5 mn à pied oui...

Je souris et je me demande où il peut bien habité sans lui demander en direct. Et c'est là que je reçois une photo de la vue qu'il a depuis son jardin...
J'écarte les yeux car oui, je reconnais très bien l'endroit, on est à 3mn en voiture !!!! Et dire que je passe devant chez lui tous les jours...  

On échange quelques photos sensuels qui ne font que dévoiler plutôt que de tout présenter, de quoi nous mettre l'un est l'autre en appétit... Ce soir là, il me dit: - mais tu es capricorne?   - Je souris devant mon écran, d'habitude c'est moi qui pose cette question, je lui réponds que oui et là il me dit : - Dans ce cas, je sais déjà que notre rencontre sera explosive, car je m'entends toujours très bien avec les femmes de ton signe..... - On verra je lui répond.  Il se fait tard, je décide de mettre un terme à notre discussion pour ce soir et lui souhaite une bonne nuit.

Lundi soir, on échange comme à notre habitude quelques messages, il me dit combien il aimerait me croquer, me lécher, prendre soin de moi.. Il sait utiliser les mots qu'il faut pour susciter l'envie... 22h00, lors d'un échange je lui écris: - Cap pour un baiser volé ce soir ?

- il ne perd pas de temps pour me répondre qu'il faut juste que je lui laisse le temps de s'habiller et qu'il sera là. Ni une ni deux, je lui dis qu'il faut que je prenne ma douche après une longue journée ensoleillée mais que je serais ravie d'échanger ce baiser.

15 mn plus tard.....  "je suis là" , voilà le message que je reçois... Je descend par l'ascenseur et faisant bien attention de ne pas allumer la lumière dans le hall. Je porte sur moi une petite robe d'été légèrement moulante et des ballerines, sortant de la douche.. je n'ai pas pris le temps de mettre des sous-vêtements....  Il est tard, la nuit est tombée, il pleut légèrement, je suis sur mon petit chemin qui n'est pas éclairé directement, mais on y voit grâce à l'éclairage public pas loin. Un homme grand, s'approche de moi d'un air décontracté, c'est lui, on se sourit et on s'embrasse sous la pluie.

Il me prend dans ces bras, d'abord timidement puis plus assuré. Je sens ces mains sur mes fesses, il fait le tour de ma taille avec ces mains comme pour me visualiser. On s'embrasse, je suis ravie car ces baisers sont des plus agréables...et là je sais et je pense qu'il a raison, on devrait très bien s'entendre pour de plus longues étreintes. Serré contre moi, je peux ressentir son sexe se durcir, il est tout excité. Il soulève ma robe, et je lui réponds que ce n'est pas le moment ni le lieu. En effet, on pourrait se faire voir à n'importe quel moment par tous les voisins depuis leur fenêtre ou en sortant de l'immeuble...

Cela dit il me répond qu'il est très curieux... et me lève ma robe, une main sur ma fesse et me chuchote: c'est bien ce que je pensais.. tu n'as rien mis dessous...coquine !  Je le regarde droit dans les yeux et je confirme avec un grand sourire. Il m'enlasse de plus belle, nos langues dansent la valse.. Dans ma tête je m'éloigne un instant et j'imagine le tableau que nous formons... Il fait nuit, il pleut, et deux coquins s'embrassent... Oui j'aime cette rencontre imprévue.. lol une de plus plus. Il me dit combien je suis désirable et qu'il aimerait aller plus loin. mais nous avons convenu d'un baiser une uniquement... Une voiture arrive, on se déporte sur le côté, la voiture passe est s'arrête à l'entrée d'immeuble à côté. Je suis enchantée de cette rencontre !!

Et là il s'accroupi... je lui rappelle juste que nous sommes dehors sous la pluie, il n'en a que faire... je sens sa langue se glisser dans ma fente, elle est chaude et décidée, nul doute que je vais être mouillée d'ici peu. J'ai envie de gémir mais je me retiens, si on nous entendait... il me dit : chuuttt.... , sa langue large ne s'arrête pas de faire des vas et viens, hummm c'est un moment doux que j'aimerais faire continuer mais le temps d'un instant je réalise où nous sommes. Il se relève, et m'embrasse. Le voilà qu'il me doigte, à de nombreuses reprises je me retrouve avec les fesses à l'air... Il ramène ses doigts à sa bouche pour me goûter à nouveau en me disant que je suis un délice à déguster, je rougis..... J'en profite pour passer mes mains sous son t-shirt, je peux ressentir son torse musclé, toutes les formes... déjà je nous imagine nous enlacer nus l'un sur l'autre il me tarde de pouvoir le rencontrer à nouveau pour un vrai moment de coquin, cela dit cette rencontre est déjà très excitante. Je ne cesse de l'embrasser, il me tient par les cheveux la tête en arrière pour m'embrasser le cou, je me laisse faire et j'apprécie ce côté viril qu'il veut me faire partager.

Puis je prends la décision de le laisser pour cette fois.... Oh que oui TOI je te veux !!!  Avoir un homme comme toi à 3mn en voiture c'est ..... 

 

Posté par nicky01210 à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2016

tout doux au fil de l'eau...

Dimanche matin, je me réveille envie de voir ce qui se passe sur mon site, 2-3 couples déjà en pleine action et des hommes seuls qui tentent d'attirer des femmes... bon moi ça m'ennuie alors je me mets en exhib histoire de faire la fofolle comme je sais le faire ...

Des pseudos que je connais avec qui j'ai plaisir à partager un dialogue, un nouveau pseudo qui attire mon regard... j'en profite pour lui faire des avances devant tout le monde, monsieur me dit qu'il serait intéressé mais qu'il doit retrouver des amis.. certes.. sauf que sur ma *room* d'exhibition il y avait un de mes hommes préférés qui lui fait du rentre dedans en lui expliquant qu'il faut pas qu'il passe à côté de ma proposition. Ce qui va de soi me fait sourire.

C'était sans compter l'invitation d'un homme que j'avais rencontré en toute amitié avec une amie, qui lui me propose d'entrée une balade en bateau....

Et oui.. vous vous en doutez j'ai accepté cette proposition. Le rendez-vous a donc été pris pour le milieu de l'après-midi.

Il est 16.h00, je me présente au port. Il est déjà là, il m'attend. Le temps de le rejoindre, je vois une femme qui s'approche de lui et qui lui parle, le temps que j'arrive à son niveau, je comprends que cette femme le connait, on se croise alors qu'elle le quitte, je m'approche de lui, et là il m'embrasse direct !

Je fais mine de rien et je monte à bord. Un beau bateau rouge et blanc à moteur, avec 8 places assises d'un cuir blanc, et à l'arrière du place qui j'allais le découvrir par la suite, faisait "transat". On prend le large, direction le milieu du lac.

Il éteint le moteur, se lève et enlève sa chemise courte, en me demandant si l'endroit me convient pour bronzer, chose à laquelle j'acquisce . J'enlève ma robe, et me retrouve en bikini. Le temps que je me retourne pour m'assoir, je constate qu'il avait enlevé son short et qu'il était tout nu, en mode "bronzage intégral". Je reste bien sage de mon côté avec mon bikini.  Il me propose un verre à boire; eau, bière, champagne....  Au vu de l'heure et sachant qu'il fallait que je prenne la route ensuite je lui réponds : Bière.  Il se lève et me vole un baiser.... me demande ensuite de me lever car je suis assise sur le bar.Il me sert donc la bière, en s'excusant de ne pas avoir de citron.. ce à quoi je souris et me sert à un baiser en guise de citron ... 

Alors que je suis sage à siroter ma bière, il me regarde et me mange du regard, me sourit, puis me dit; Tu devrais te mettre à l'aise et faire respirer ta poitrine à l'air frais... Etant donné qu'il les avait déjà vu lors de mon exhibition du matin je ne me fie pas priée.

Il se penche vers moi et m'embrasse, ces mains délicates caresse ma poitrine délicatement,le rayon de soleil sur ma peau, le bercement de l'eau, je savoure tout simplement ce moment qui m'est offert. Il reste à moitié allongé à me regarder, je sens bien qu'il meurt d'envie de passer à l'étape suivante, mais je préfère rester encore désirée... oui ça a du bon de se faire désirer... . Il me propose alors une petite baignade, et je ne résiste pas, mais il me dit toute nue ma chérie...  Je le regarde et sourit, les yeux dans les yeux, je descend ma culotte de bikini, et je monte sur l'arrière du bateau, il m'a déjà préparé l'échelle pour que je puisse descendre et monter en toute sécurité. Je m'assois sur le bord du bateau afin d'humidifier ma peau. Elle est fraîche mais je ne résiste pas et je plonge.  Je ne m'éloigne pas beaucoup, il m'observe, il est resté sur le bateau.

Je remonte et je me couche sur le dos sur une serviette, le soleil se cache un instant; reviens vite lui dis-je.. j'ai peur d'avoir froid.

- Tu as peur d'avoir froid? me dit mon capitaine de bateau....
- Oui un peu
- Laisse moi alors te réchauffer pour que tu n'attrapes pas un courant d'air....

Il se lève, et se présente devant moi s'agenouille, et prend ma chatte en bouche ! Au même instant le soleil revient...

Je me revois, allongée sur le dos, le clap clap des vagues sur la coque du bateau, mon corps réchauffé par le soleil, et ma chatte qui se délecte de sa langue, les bras écartés je lui dis que pour une fois je vais faire l'étoile de mers et savourer cet instant.   Que du pure bonheur ... elle est pas belle la vie ?!

Il s'arrête un instant, et me tend ma bière... histoire que je me déshydrate pas   - quelle douce attention.  Je m'accroche à cette bouteille alors même que je ressens des papillons dans le bas ventre. Sa langue divine, il a invité son petit index qui titille ma petite rondelle.... je me tortille de plaisir, il s'accroche me lâche pas. Ma main placée parfois sur sa tête à l'instant "t"...  Cet homme est doué et surtout pas avare.

Ne me demandez pas s'il y avait des bateaux autour de nous, je serais incapable de vous répondre, d'ailleurs je n'y ai jamais prêté attention. Alors que ma chatte demande une pause, il se lève m'embrasse tendrement et se couche à côté de moi.  Il me regarde le sourire aux lèvres. Je reprends tranquillement mes esprits et je regarde son sexe. Une très belle queue, avec un gland dessiné comme je les aime. Je n'y résiste pas, ma langue me lance un sos de désir, ma bouche me pousse à l'embrasser.  Ma langue se délecte de le sucer, et le lécher. J'ai à coeur de regarder son visage, il me dit : Tu suces merveilleusement bien. Petit clin d'oeil en guise de réponse. 

Ne tenant plus il me dit, je vais te prendre là....tourne toi... Le temps de prendre un préservatif il me prit en levrette... des aller-retour... ces mains sur mes hanches il s'accrochait, et plus il s'accrochait plus je sentais le désir monter en moi. A ma grande surprise, je me surpris à m'exprimer oralement plus fort, "Oh que oui ses coups de reins dans ma chatte m'éxcitaient énormément", je le sentais dure, viril, j'en voulais encore.... il sût me comprendre et répondre à ma demande. Après nos jouissances communes, je profita des doux rayons du soleil sur nos corps épuisés par cette séance coquine... Il me déposa au port... je quitta le bateau..me retourna et je le voyais déjà au loin fondre dans les vagues...

Je ne pense pas que je reverrais cet homme, une volonté de ne pas vouloir comparer une autre sortie en bateau... garder cet après-midi intacte.

Merci mon capitaine du navire d'avoir fait chavirer mon corps à tant de plaisir...

 

Posté par nicky01210 à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2016

Quand Blabla rime avec nada.... ;)

Pour une fois, voilà une rencontre que je souhaite oublier très vite, mais qui au final m'aura apporté énormément...

Dimanche soir, je me balade sur mon site coquin, un homme vient me parler, 45 ans originaire de Monaco, un homme qui parait très classe, avec du charme, suffisamment pour que je m'attarde dessus. Un échange écrit qui me donne envie d'en savoir plus, tout va très vite et nous voilà les deux au téléphone. Une belle voix, de l'humour, une description physique qui me laisse songeuse... si vous voyez ce à quoi je fais allusion...

Tous les jours qui suivent, nous échangeront des messages, mardi celui-ci me dit qu'il veut absolument me rencontrer, qu'il ne tient plus, mes photos, ma voix, il est charmé. On convient de se rencontrer le mardi de la semaine à venir...jeudi le voilà à moins de 50kms de moi, en déplacement professionnel. On s'appelle:

- Je suis seul dans ma chambre, que fais-tu?
- Moi je suis tranquillement installée dans mon canapé, comment vas-tu ?
- Oh pas bien du tout, malheureusement je ne pourrais pas être présent mardi à notre rendez-vous, un empêchement professionel. Je suis vraiment déçu car je n'ai pas pour habitude de décaler des rendez-vous, ça m'ennuie beaucoup
- Oh pas grave, on avait rendez-vous que dans 4 jours, ça arrive aucun problème
- Donne moi ton adresse, je vais me faire pardonner
- Pardon ?... mais tu n'as rien à te faire pardonner....
- Si j'y tiens...

Après tout... , je lui transmet mon adresse, le lendemain matin, il me contacte pour s'assurer que je serais bien chez moi durant la journée. Il me rappelle vers 15h00 pour me demander si j'ai été livrée... Ce n'est pas le cas, vu son insistance, je contacte le fleuriste.. et celui-ci m'a confirme qu'il y avait bien un bouquet de fleur. A 17h00, je reçois un très beau bouquet de rose... j'en reste bouche-bée et je l'appelle pour le remercier. 

Après cet envoi, je me dis que c'est homme est sincère et surtout de parole... On convient d'un nouveau rendez-vous pour le dimanche soir dès 19h00, soit dans les 48h. C'était sans compter un changement de planning de mon temps libre, en effet dès le lendemain 16h00 me voilà disponible, je lui transmets un message pour lui dire que nous pouvons avancer notre heure de rendez-vous du dimanche. Mais c'était sans compter sa folle envie de me rencontrer...

Samedi 16h00 il me dit: si tu es ok pour me rejoindre ce soir, je prends l'avion immédiatement et l'on se retrouve à Lyon ce soir même vers 22h00 !!!

Waowww, cet homme sait ce qu'il se veut.... voilà la réflexion que je me suis dites.  

=>Et là, vous vous dites?... Elle a fait quoi?.... cap ou pas cap....  sourire.  Evidemment que j'en suis cap... j'ai quelques heures pour me préparer et prendre la route...

22h00, me voilà à Lyon.... je l'appelle il est présent devant l'hôtel. Je gare ma voiture dans le parking et le rejoint devant l'hôtel...

1ère surprise... monsieur devait mesurer 15cm de plus que moi... hors nous voilà à la même hauteur... je fais mine de rien, il est tel que sur les photos
On monte dans la chambre, j'ai apporté une bouteille de Bordeaux (et oui... mon préféré), je m'allonge sur le lit habillée de mes talons, j'ai mis mes bas, ma jupe et un joli décolleté, il prend place à côté de moi. On trinque.. Je le sens distant. peu sûr de lui, ça me surprend ce n'est pas l'image de l'homme que je m'étais faite... Il me demande si je désire de l'eau.. je lui réponds que non, mais s'il en veut, libre à lui d'aller en acheter au distributeur à l'étage.
C'est ce qu'il fait,je ne bouge pas du lit, allongée comme je suis avec ma jupe, il a une vue plongeante sur mes fesses lorsqu'il rentre dans la chambre de quoi l'exciter et lui donner des envies... il se sert un verre d'eau, et revient s'allonger auprès de moi. Je m'impatiente... mais je n'ai pas envie de lui sauter dessus.. après tout nous avons toute la nuit. Il est très nerveux, je pense qu'il ne sait pas comment s'y prendre avec moi... je suis partagée entre deux sentiments : partir ou rester....

Il finit enfin par m'embrasser !! allélouiaaa  (sourire), quelques caresses il semble aller mieux. Il se relève encore et me demande s'il peut fumer.. décidemment je commence à me lasser et me demande ce que je fais là, mais surtout à quel moment cet homme va me sauter dessus... Il se place en bout de lit, couchée sur le dos, les jambes écartées... il ne peut s'empêcher de regarder entres mes cuisses... et me dit qu'il a une vue qui ne le laisse pas indifférent, il se penche et vient me lécher ... une langue des plus douée... et alors que je me dis : yes ! enfin de l'action.. cet homme se redresse et me dit: c'est juste pour te donner envie...

Sérieux??!!  vous le croyez vous ??  cet homme m'excite et me laisse ainsi?!!  j'en crois pas mes yeux....  il se met à la fenêtre et fume 3-4 cigarettes. Je n'ai pas changé de place, et à ma grande surprise il est enfin décidé à me faire un cunnilingus !!  Mais il ne se doute pas que je ne vais pas le laisser partir avant d'avoir jouis dans sa bouche !!  Sa langue sur mon clito, il me lèche et me suce comme j'aime !  un vrai bonheur, enfin... ça valait la peine d'attendre...

Mon excitation se fait pressente, je sens le désir monter en moi, nul doute il est très doué. Mes mains sur sa tête, ma mouille sur son visage, je sens bien que je suis trempée, je lui laisse juste le temps de reprendre son souffle et le plaque à nouveau dans ma chatte bien mouillée et chaude. Il me suce mon clito qui doit être bien dure... et là.. alors que j'en peux plus que je suis prête à jouir, mes mains se font pressente sur sa tête et d'un coup je le bloque, et je jouis en plein bouche. Un pure moment de jouissance....
Quand je le relâche, il se lève et va se rincer la bouche au lavabo..... comment vous dire que j'étais très surprise... mais bon après tout, à chacun sa façon de faire des cunnis .... Il revient se coucher à côté de moi, ma main sur son torse, je descend doucement... et là.. comment vous dire..

Cet homme s'était ENDORMI !!!!  j'en ai vécu des choses mais alors là.....

Alors que la nuit devait être chaude et excitante elle était devenue tout à coup froide et sans saveur.. si ce n'est celui d'une déception sans nom. Je sais vous allez me dire : pourquoi es-tu restée??  ce à quoi je vous répondrais: il était près d'1h00 du matin, et aucune envie de prendre la route à cette heure, et aussi car on espère toujours que la petite sieste ne durera pas trop longtemps afin de voir le lion surgir.... Sauf que là j'avais droit au vieux lion de la meute dont plus personne ne veut... - sourire

Le réveil fût des plus bizarre aussi je vous passerais les détails d'aucunes importances , on descendit  pour aller au petit déjeuner (après tout j'avais au-moins droit à cela!), pas un mot ou presque... retour à la chambre ou je m'empresse de prendre mes affaires pour rentrer chez moi et oublie cette nuit. C'est à ce moment là alors que j'ai mon sac en main, au coin du lit prête à partir qu'il me dit:

- Je suis désolé je n'ai pas été performant hier soir....(c'est rien de le dire....), mais cela dit je serais heureux de te revoir... enfin si tu le veux bien?

 

J'ai cru rêvé quand il m'a dit ça !!!!, il continua ne me disant qu'il avait mon numéro et qu'il m'appellerait, ce à quoi je lui répondis: que je ne souhaitais aucunement le revoir et qu'il était prier d'effacer mon numéro et de m'oublier très vite..

 

Que de belles rencontres faites durant mon libertinage, et tant d'autres chose à vivre... et parfois il arrive que cela ne se passe pas comme on l'aurait souhaité... ce que je retiens.. c'est que ces moments sont aussi à vivre car ils ont le mérite de nous faire apprécier les bons ! 

 

Posté par nicky01210 à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2016

Un livre à mon image....

Mes chers lecteurs, lectrices,

Un certain nombre d'entre vous me suivent depuis le début et je vous en remercie.

Je me demande tous les jours où ce blog m'emmènera, si j'ai ou non un style d'écriture qui puisse plaire ... Et voilà qu'il y a 10 jours j'ai voulu me tester et j'ai envoyé un manuscrit à une société d'édition sur Paris.

Ce matin j'avais reçu un courriel de leur part...:

 

"Chère Madame,

Après l'étude attentive de votre manuscrit "Chroniques d'une libertine", notre maison a le plaisir de vous annoncer qu'il a su retenir notre attention.
Afin d'en permettre la publication, nous vous invitons à découvrir notre proposition éditoriale, en pièce attachée à ce message, vous expliquant tous les aspects de notre collaboration.
Nous restons à votre entière disposition pour discuter plus en détail de votre projet, à l'occasion d'une entrevue ou d'un contact téléphonique à votre convenance.
Nous vous prions de recevoir, chère Madame, nos plus sincères salutations."
Non mais vous vous rendez compte!!!  
Le mail était accompagné d'un contrat qui détaille toutes les conditions... j'en reviens toujours pas. Dois-je aller plus loin ou pas?... 
Après réflexion je n'irais pas plus loin, en tout cas pas dans les conditions de cette maison d'édition (avance de frais).
Si je l'ai fais c'était au départ pour avoir un avis indépendant, je connais maintenant la réponse et je m'en satisfais ainsi.
Un jour peut-être serais-je publiée.... mais pour l'instant restons ensemble, et gardons "notre" "mon" jardin secret.... 
Doux baisers mes lecteur(ice)s

20160308_175009

Posté par nicky01210 à 18:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 février 2016

Notre rencontre....

Cette histoire c'est la nôtre, j'écris cette histoire ainsi car je sais que tu me liras, et tu te reconnaîtras.

Un jour un mail dans ma boite...j'aurais pu l'ignorer cependant tu as su attirer mon attention et surtout ma curiosité. Vérité ou pas il fallait que je le sache. Alors j'ai décidé de te faire confiance, et de suivre ton projet qui allait peut-être aussi devenir "nôtre" projet. Des échanges téléphoniques, des textos, et un jour un lien informatique.... preuve que tu avais tenu ta parole.  Je ne pouvais pas y croire... et pourtant.
Dès lors, il fallait que je te rencontre, mais tu me connais toi qui me suis au travers de mes chroniques.. patience et mon mot d'ordre. Et voilà qu'un jour, on fixe notre rendez-vous.

Celui-ci aura lieu chez toi afin de travailler sur notre projet, je te rejoins vers 12:30, tu m'ouvres la porte et je te découvre tel que tu étais sur les photos que nous avons échangés. Attentionné tu m'offre à boire et tu nous prépare un plat de pâtes qui me convient tout à fait. Je te sens un brin intimidé, mais je te rassure je le suis autant que toi. Dans ma tête, je me dis que mon blog m'aura réservé bien des surprises...

Après un café, on prend place dans ton salon, et on regarde ces sites internet qui nous intéressent tant pour notre projet. Tu te dévoiles un peu, et me montre ce que tu fais, je te sens passionné et j'aime. Le contact entre nous se fait naturellement, on se sourit, oui un bon feeling comme on dit. Je me connecte sur mes sites coquins et je te fais le comparatif de ce que j'aime ou pas selon les interfaces que nous avons sous les yeux. Sur l'un des sites, il y a les fameuses exhibitions... j'ouvre une fenêtre, et tu me dis de mettre la caméra en route, je te regarde et te demande si tu veux vraiment, tu me dis oui...
Je suis étonnée, je n'aurais pas cru que tu le souhaites, mais tu m'as déjà prouver que tu étais capable de bien des choses... La caméra tourne, on est sur ma fiche, les abonnés qui me connaissent viennent me dire bonjour, pour ceux qui ne me connaissent pas on est un joli "couple" ça me fait sourire, c'est trop mignon... lol  Je papote mais on s'aperçoit assez vite que personne nous entend, pourtant tout est en fonction sur ton pc. Pas grave, on éteint la cam, et on réapparait ensuite depuis ta fiche (et oui.. te voilà inscrits depuis le début de notre rencontre) les gens sont plus timide à venir nous voir. C'est bien connu les cams hommes sont parfois moins intéressantes que les cams des femmes pas étonnants vu le nombre de voyeurs...  Bref, on retrouve vite nos contacts qui sont ravis de nous revoir et surtout nous entendre. On papote de tout et rien, et certains de mes coquins me font signe qu'ils sont là à me regarder, ça m'amuse j'aime leurs présences. On lira de tous sur les commentaires, mais je me rappelle d'un commentaire qui disait que tu faisais le timide.

Ce que la cam ne montre pas c'est ta main discrète qui c'est déjà rapprochée de moi, Terriblement douce, j'ai aimé la sentir sur mon dos, ma taille, et mes fesses,.. Oui oui...(sourire). Je te regarde et là tu me surprends une nouvelle fois, et tu m'embrasses.. un long baiser langoureux, doux et tellement agréable... ceux que j'affectionne tant. Oui nul doute tu me connais bien plus que je ne puisses te connaître à cet instant. Je ne sais pas combien de temps notre baiser aura duré, mais il m'a semblé une éternité! et oui j'ai aimé!

Et là, plus aucune timidité, on s'embrassera encore, dont un baiser qui est nul doute à mettre dans mes plus longts baisers!  Mes mains parcours ton visage, ton torse, je te souris, je suis bien, oui j'étais très bien dans tes bras. J'en oublie complètement cette caméra qui tourne, et ces personnes qui nous observent. Parfois je lis certains commentaires, je me rappelle encore celui qui disait: qu'il y avait pleins de sensualité, une belle complicité aussi.

Oui c'est vrai une bien belle complicité !

Je déboutonne certains de tes boutons sur ta chemise, tu ne dis rien. Tu apprécies, je pense ce moment, tout comme je l'apprécie aussi. Tu aurais aimé que nous allions plus loin devant ces témoins de notre rencontre, mais je ne le souhaite pas. Je veux te découvrir seule, en tête à tête en toute intimité. Lors de l'un de nos baisers, on s'aperçoit que la caméra a décidé d'elle-même de nous laisser en tête à tête !  La nuit va tomber où est tombée, honnêtement je ne m'en souviens plus.
Tu m'étonneras encore....quand tu me proposeras d'aller tous les deux en sauna libertin !  Bien entendu j'ai accepté avec plaisir d'être ton guide, toi qui n'avait jamais vécu cette expérience. On ira donc dans l'un des plus grands sauna proche de Lyon. Tu aurais pu être intimidé par les lieux, mais tu ne l'as pas été. Il y a pour notre plus grande surprise du monde ce soir là de semaine. Je te prends par la main, et je te fais le tour du propriétaire, tu y découvres les coins câlins, les salons privés, le hammam, le jacuzzi qui est juste incroyable. On prend un verre, et on passera chercher une assiette au buffet qui est bien garni. On trouve une place enfin un grand fauteil, tu me laisses la place et tu prends l'accoudoir. Après avoir vidé nos assiettes, je suis prise d'un fou-rire... lorsque tu confondras la grande corbeille pour serviette avec une poubelle ... chuuuttt  tu étais trop mignon ça m'a fait craquer.

On décide de refaire un tour dans les coins câlins. Il y a quelques personnes qui se promènent comme nous, sans doute à la recherche de leur coin câlin ou autres... On rentre dans un grand coin câlin, je me souviens d'un grand lit façon baldaquin, et d'une petite niche au fond à droite, je rentre à l'intérieur, mais elle est toute petite cette pièce, je me retourne et tu es face à moi. Nos regards se croisent, et on s'embrasse, tu me plaques au mur... hummm j'adore !!!
Je sens mon excitation monter, ta main se promène entre mes cuisses et remonte chatouiller mon minou. J'aime tes baisers, j'entends les pas de certaines personnes qui rentre dans ce coin câlin, je me doute qu'ils doivent nous apercevoir, mais je ne les vois pas - ça a comme effet de m'exciter plus encore. Ma main ne tient plus il faut qu'elle fasse sa coquine... Je l'a laisse faire, elle vient caresser doucement ton sexe par-dessus ta serviette, je ne sais pas si tu les vois, mais j'ai des étoiles dans les yeux... ton sexe est dure, ma main s'affole, oui tu m'as excitée j'en peux plus.. voilà que ma bouche est jalouse. Je te regarde dans les yeux, ma main sur ton sexe, mes jambes se plient, sans te quitter du regard, ma langue se tend et vient titiller ton sexe dure.
Rooo comme il est beau, oui il me plaît et ma bouche qui n'en peu vraiment plus te prend en bouche, quel délice, un vrai plaisir. Je me relève afin d'éviter les crampes, on s'embrasse, tu me tournes dos au matelas. Je m'y assois et me couche sur le dos. Tu viens à moi, je savoure chaque instant, je t'observe, je suis bien. Tu m'offres un merveilleux cunni, nul doute que les passants ont été attirés par mes soupirs.. mais comment faire sans... juste impossible. 

Je ne sais pas combien de temps on sera resté tous les deux, d'ailleurs je m'en fiche, un doux préliminaire qui ne pouvait que laisser présager un coït à venir plus tard en soirée. On ira se plonger dans le jacuzzi, après avoir traverser le hammam. On observe les couples qui viennent et qui repartent... on restera sage tous les deux, mais ce n'est pas pour me déranger du tout. Je te sens observateur autant que moi et j'en suis ravie, contente que ce lieu te plaise, heureuse de le partager avec toi. On ne finira pas tard ce soir là, il faut dire que tu te lèveras tôt demain matin. On prend la voiture et on rentre chez toi. Une fois chez toi, je me prépare pour la nuit. Toi soucieux de me réveiller le lendemain, tu t'en vas prendre une couette pour passer la nuit au salon, je ne dis rien je te laisse faire, mais c'est mal me connaître ou alors c'est une question de jeu entre nous?... je ne le sais pas. 

Je prends mon portable, et j'y glisse un préservatif, je dépose le tout sur les escaliers qui mènent à ta chambre, et je te rejoins dans le salon. Je viens me mettre face à toi, je t'embrasse et je te dis:


- Alors toi tu crois que tu vas t'en sortir comme ça ??, je continue;  cet après-midi tu étais prêt à faire l'amour devant des inconnus, on se chauffe lors de notre soirée sauna et tu crois sincèrement que je vais te laisser dormir là tout seul???.....  Euhhh  je crois pas non!

Tu ne te fais pas plus prié..... on monte les deux dans ta chambre. Aussitôt couché je sens ta main sur mon corps, on s'embrasse. Mes mains parcourent ton corps, tu es nu..... alors que moi je porte encore ma nuisette... hihihi, je me place entre tes jambes pour me délecter encore de ton sexe ! Et oui, je te l'ai dis.... il me plait beaucoup !  Je sais que je suis juste folle dingue d'excitation, j'en peux plus mon "associé" !! depuis midi tant de chose ce sont passés entre nous. Aussi coquine que je puisse être je ne savais pas jusqu'où notre rencontre irait... et bien sache que j'ai aimé chaque instant de cette rencontre!!
Alors que nous nous excitons l'un et l'autre, je te chuchotes dans l'oreille que j'ai pris un préservatif, je souris quelques instants après lorsque tu me dis que tu as eu la même idée que moi .... Je prends le préservatif et je m'empalle sur toi. Pfff  que du bonheur...excitée comme je suis je sais que je ne tiendrais pas longtemps, non j'ai bien trop envie de toi. Envie de jouir avec ta queue qui me fait un effet juste Waowww. Je te sens très excité aussi, à chaque aller-retour je fais en sorte de te sentir encore plus profondément.... j'en peux plus je sens le coït venir.. c'est trop bon, d'autant que nous jouissons ensemble.

Je m'endormirais collée à toi, ta main sur ma cuisse, une douce nuit en ta présence. Très cher associé, je sais que nos serons amené à nous revoir et j'en suis très heureuse ! 


Très chers lecteurs, Vous devez vous demandez qu'est-ce donc que ce projet, non?  ... laissons-le mûrir et je vous le dirais tout bientôt.

Posté par nicky01210 à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2016

Rencontre minute improvisée

Il est 17:00 et je viens d'apprendre que mon fils reste avec son père pour la nuit. Là je me dis.. tiens.. que faire pour cette soirée bien imprévue...

J'en profite pour faire un petit message à Martin... rappelez-vous mon inconnu du parking.... Suite à son mail, on a prit contact et j'ai accepté son invitation à déjeuner !! Donc je lui fais un message amical, dans l'idée de lui demander confimation de notre rendez-vous programmé pour le lendemain.

Quelle classe cet homme, on se vouvoit, je trouve cela très agréable, d'une délicatesse et finesse qui me fait vibrer.

Il répond à mon message par ceci: "Ne me dites pas que vous êtes entrain de faire une exhib..." ce à quoi je réponds:
- Non du tout. Je viens juste d'apprendre que j'ai ma soirée..., et puis je venais de prendre de vos nouvelles
- Vous êtes de sortie?
- C'était pas prévu, alors non j'ai rien de prévu
- Ah..Et vous aimeriez qu'un homme s'occupe de Vous... Hmmm
- Euhh et pourquoi pas 
- Ah.. Envie de quoi  Dites moi
-L'endroit ? .. un lieu cosi où l'on a envie de se laisser aller où on se sente bien
- Alors si cela vous dis il y a une tanière très cosy... Rires
- Ah  bon?..
- Où le Champagne vin blanc vin rouge est à discrétion...
- Vin rouge ou bulles pour moi...
- Il y a ce que vous voulez au choix...., Alors si vous voulez, vous avez trouvé le cavalier

A ce moment, mon coeur commence à s'accélérer....je suis excitée.. remplie de question où ça.. qu'est ce que cet homme me réserve... à repenser à notre rencontre dans le parking... Vais-je céder à cette tentation qui me trouble déjà..

- Vous êtes très tentant....
- Ohhhh Vous vous gênez!? Vous en avez pas envie!?
- Oh si très envie
- Alors... A quelle heure voulez-vous venir ? Acceptez vous l'invitation très coquine !?  rires
- Ouiiii avec plaisir
- Et bien voilà la belle surprise de la soirée. Vous vous êtes terrible
- Oui que d'imprévu avec vous, Hihihi comme vous
- J'adore ça me dit-il, Bon laissez libre vos envies charmante. Je vous attend pour 20:00
- Il ne me reste plus qu'à me préparer...
- Hoooooooo Hmmmmm Laisser libre vos envies..

C'est à ce moment là, que le terme: "Etre excitée comme une puce" prend tout son sens, je saute sous la douche.

Je regarde ce que je pourrais bien mettre comme lingerie, habillement. Mon choix va se porter sur un body tout en transparence au niveau des fesses

fesse


, et qui devant laisse apparaître le dessin de ma poitrine... je rajouterais ma jupe beige que j'affectionne tant. Le jeu de transparence devrait lui plaire je pense.... Il est l'heure de quitter mon choix moi et prendre le volant pour une soirée qui m'excite à son plus haut point.. C'est comme si j'avais toujours attendu cette rencontre.

J'approche du lieu en suivant mon gps, je connais ce quartier, un quartier industriel. Ça y est j'y suis.... je l'appelle. Je suis arrivée mais là je ne sais où aller.
Il me dit : - regardez dans votre rétroviseur...  . Je le vois debout, il m'attend. Je gare la voiture et on se rejoint. 

- Bonsoir gente Dame
- Bonsoir

On monte quelques marches, on traverse des bureaux..., une porte est fermée, il l'ouvrira en tapant un code, la porte s'ouvre et là, je me retrouve dans un immense bureau de direction... "oupss à qui donc aies-je affaire??"  Je ne poserais pas de question par discrétion, et car avant tout au final cela ne m'intéresse pas. Je suis là pour cet homme qui maîtrise parfaitement le jeu de séduction, "laisser vos envies" m'a t'il dit.. et bien c'est ce que je ferais..

J'ôte mon manteau, il est décontracté je suis à l'aise, je le vois ouvrir la porte de la cave à vin... Il en ressortira une bouteille de Bordeaux pour mon plus grand plaisir. Il y a autour de moi, un bureau de direction juste énorme, un canapé cuir brun avec ses deux fauteuils, il m'invite à m'asseoir sur le canapé.

Il ouvre cette bouteille de vin d'année 2008, nous sert un verre et s'assoit à côté de moi de biais de façon à être un peu face à face. On se regarde, on revient sur notre rencontre dans ce parking, l'un est l'autre ne l'oublieront jamais !  Nos regards se croisent, il m'observe, il dit qu'il n'arrive pas à croire qu'il est avec la "fameuse" Nicky... je souris, rougis. Il s'approche de moi et m'embrasse un de ses bisous comme je déteste juste pour me faire sourire. Quelque chose me dit que la soirée ne va être que rires, et coquineries. Je me sens très relachée, en confiance. On se raconte certaines de nos rencontres, un bel échange est entrain de se produire entre nous.  Mes mains se posent parfois sur sa cuisse, frôle ses mains.

Il se lève, et éteint le plafonnier afin de créer une atmosphère plus cosy, 2 lampes gigantesques restent allumées mais elles sont de faibles luminosité. La musique est douce un mélange de style, il se pose devant moi et et se baisse pour m'embrasser, je devine le désir en lui qu'il essaie de maîtriser... ces mains sur mes cuisses les voilà qui dévient entre mes cuisses, moi toujours habillée de mon body, je le fixe du regard, je souris.... il s'agenouille, aidé d'un de ses doigts, il écarte mon body et y dépose sa langue douce, celle-ci se promène sur mon clito, sur ma fente... Il me regarde comme pour avoir ma "bénédiction", d'une main plus ferme, il écarte mon body et commence par me caressser de sa langue.. je frétille, je suis excitée, je regarde autour de moi partout pour ne rien oublier de ce doux moment. Je finis même par l'aider à déplacer mon body sous l'une de mes fesses, il me lèche il a accéléré le mouvement, voilà que je me tortille, hummmm  quel exaltation de se laisser à cet homme. Ma main droite lui caresse le visage et sa tête, tandis que l'autre est serrée dans sa main. Il prendra soin de moi ainsi un bon moment, jusqu'à ce que je lui dise que la chaleur de mon corps ai besoin de se rafraichir un peu, je pris donc le temps de me déshabiller et il en fît de même. Je me leva devant lui, enleva mon petit gilet, ôta ma jupe, je gardis, mes talons, mes bas, et mon body qui laissait apparaître mes fesses et mes seins... Dos à lui, il me serra contre lui, une main dans ma chatte humide l'autre sur mes seins et me caressa, nos langues s'embrassèrent, aidé du rythme de la musique je me mis à me déhancher légèrement, c'est là qu'il me tourna face à lui, et que sa main se fît plus pressante... je sentis le désir monter en moi, la belle salope qui jusqu'à présente sommeillait était entrain de se réveiller, tous mes sens se mire en action, je le fixais comme je pouvais alors que mon corps sursautait en même temps.... puis lorsqu'il trouvit mon point sensible il ne le lâcha plus ... je n'ai eu que d'autre choix d'écarter plus encore mes cuisses de quoi laisser couler un petit ruisseau... ... Ma main accrochée à sa queue en érection.. je pris encore plus de plaisir. Quand il eu finit, il y avait à mes pieds un petit étang, on sourit.. moi les joues rougies..il me pria de prendre place sur la canapé et de ne pas m'inquiéter pour l'étang.. bien au contraire.

Assise sur le canapé les jambes écartées je le positionna entre elles, et commença par le lécher doucement, les yeux dans les siens. Un léger sourire apparaissa sur son visage. Ma langue tournait autour de son gland, des aller-retour de plaisir... je lui demanda de prendre place sur le canapé et me plaça entre ces jambes pour le sucer de manière confortable, il me fixait du regard... "tu as un regard de "migale" " me dit-il...je souris et je prenais plaisir à le lécher, le sucer, lentement puis plus rapidement en suivant le rythme de la musique... Puis il me demande de monter sur le canapé pour le sucer de manière à voir ma cambrure... il admirait mes fesses..hihihi ces mains baladeuses dans mon intimité. Jusqu'au moment où n'en pouvant plus je dis: "pff quelle idée j'ai eu de mettre un body qui ne souvre pas..." il se leva.. et prit un ciseau.... 

Je souris... hihi prise dans l'euphorie je lui permettas de le découper... Et oui.. une rencontre qui ne peut pas s'oublier!!!

Je pris place à quatre pattes sur le canapé en m'offrant à lui, il habilla son sexe et me prit en levrette... de bon va et vient il m'excitait terriblement, puis je lui dis "il manque une fessée..."  et là en me retournant on se sourit.. il me donna une fessée hummm un de celle qui est juste bien placée pfff terrriibbleee !!!
Je m'assis sur le canapé bien excitée, lui se plaça à genoux, il me demanda de lui présenter ma chatte plus près de lui...je me caressais ma minette bien humide et ouverte, il me prit comme ça, hummmm comme ce fût bon, je pouvais sentir mon clito durcir à chaque mouvement, je me caressais en même temps, je le voyais forcé les yeux... le désir et le plaisir de cet instant était complètement partagé, deux amants qui se donnaient l'un à l'autre sans retenue, et là... une chaleur traversa mon corps de part en part... oui.. le désir devenant trop fort, je sentis un volcan de bonheur jallir.. je n'allais guère pouvoir le retenir et un geyser de jouissance inonda sa queue, un véritable torrent s'abatit sur son sexe bien dure, il me demanda de recommencer ce que je fis immédiatement et nous jouissâmes ensemble.

Après avoir reprit nos esprits, on reprit un verre de ce succulent vin... il me regarda et me dit : "tu es une femme tellement waowww", tu parais tellement sage derrière tes exhibs et en fait il se cache en toi une femme très sensuelle et oh combien coquine !!! tu es terrible !!. Je rougis, souris.  

La soirée continua entre rires et échanges de discutions diverses et variées accompagné de baisers tendre. Une belle complicité était entrain de naître sous nos yeux. Des petits baisers, une langue sur son cou et son sexe se dressait fièrement comme un appel au plaisir... Un plaisir ce fût en effet de le reprendre en bouche, ses mains sur mes fesses, frôlant mon intimité encore trempée.. de quoi nous donner envie de baiser à nouveau. Il prit un préservatif et je m'empalla sur lui, doucement puis plus rapidement de quoi le rendre fou, c'est moi qui menait la danse. Quand il ne tena plus je me remis à quatre pattes pour une nouvelle partie de levrette accompagnée de fessée à la foi ferme et douce, un vrai maître en la matière.

Je pris place sur le canapé... assise sur le bord le regardant droit dans les yeux, il me dit : " On recommence... encore une fois... tu vas pouvoir ?"
Je souris, je me caressa à nouveau, doucement, il me pénétra et fit des vas-et viens doucement hummmmm ma chatte devenant plus humide à chaque coup de reins.. m'excitant encore plus. Et c'est là qu'un tsunami surgit, ma jouissance le submergea de tout son sexe, je n'étais plus au 7ème ciel mais bien au-dessus...épuisée par tant de plaisir. Je m'assis bien au fond du canapé le temps de reprendre mes esprits...

Je repartis aussi discrètement que j'étais arrivée après avoir passé 4 heures de moment "hors temps" j'ai envie de dire... j'espère du plus profond de moi que j'aurais l'occasion de revoir ce parfait gentleman.  Martin tu es..... "..."  je le garde pour moi.. mais tu sais à quoi je pense.

 

 

PS. Je vous ai dis que cet homme est un parfait gentleman, notre rendez-vous qui était programmé avant cette soirée improvisée fût maintenu. Il m'invita donc dans un restaurant où il était bien connu, au vu de l'acceuil qu'il reçu à notre arrivée, tables nappées, moquette et décoration en adéquation. Bulle de champagne, un plat juste parfait, vin le tout accompagné de la même complicité qui nous avait lié la veille.... au moment de nous dire au-revoir... on s'embrassa dans le même ascenseur qui nous avait fait nous rencontré ;-)  ...  on se quitta ainsi.... au plaisir de pouvoir le rencontrer à nouveau... Sur la route j'avais comme envie de lui faire un clin d'oeil... et je pris une photo...

rdv marko

Merci Martin..... à très vite... kiss

 

Posté par nicky01210 à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2016

Séance Photo... Action !

Des semaines que j'y pense et puis j'oublie... jusqu'à ce matin..

Un ami libertin photographe que j'apprécie beaucoup pour ces travaux, me contacte et me dit qu'il est dispo pour une séance photo à l'extérieur, comme je lui avais suggérée mais pas pour moi, juste pour voir son travail et essayer de ressentir sa passion. Et là... je lui dis: je serais ok pour une séance coquine...  Oupss qu'avais-je dis???  et oui zut après tout!! je suis pas plus vilaine qu'une autre.. et pourquoi je ferais pas de la photo à force de me l'entendre proposer... Ni une ni deux, le rendez-vous est pris pour l'heure qui suit.

Me voilà toute excitée par la situation.. mais aussi un peu inquiète.. serais-je à la hauteur, que va-t'il se passer, comment faire... des centaines de questions se bousculent dans ma tête... Il me dit juste avant de se déconnecter, mets toi à l'aise, porte quelque chose dans lequel tu te sentes bien.

Je rentre dans ma chambre, choisis une puis deux tenues de lingerie sexy, mais pas trop.. bref je suis perdue... j'enfile des bas, un string, un soutien-gorge, un joli bustier noir... il va arriver c'est l'heure, mon coeur bat la chamade....

Il rentre, il est décontracté ça m'aide, je lui propose un café et l'on s'assoit autour de la table, il me dit de ne pas stresser, me dit que l'on va faire le tour de l'appartement pour qu'il puisse juger de la lumière, il me présente ces 2 appareils photos... Quand on visite ma chambre, il repère mes bottes noires façon "domina" ... qui font fantasmer tant d'hommes.... Il me demande d'ôter mes bas et de les mettre... je m'exécute. 
On passe au séjour, la lumière y est bien claire, on met le voilage en place de façon à jouer avec les ombres et les rayons du soleil.
Je prends place sur un fauteil à bascule... assise sur les genoux, les jambes crosées, les bras sur le dossier et la séance commence..

D'abord stressée, nerveuse il arrive à me mettre à l'aise, on arrive même à rire. Je le vois faire des photos plongeant dans le décolleté... Ca doit sans doute me faire rougir, mais je préfère ne pas y penser. Je change de position, debout, assise,  j'enlève mon chemisier pour faire une série en soutien-gorge, je me sens bien, je lui tourne le dos me retourne, l'ambiance est très collégiale.

Puis je passe sur le canapé, d'abord assise les jambes croisées je fixe l'objectif du regard.... et j'imagine mon regard perçant au-travers ... Je me demande ce qu'il doit ressentir en lisant dans mon regard.. ça m'amuse. Mais il reste très professionnel et cela me plait beaucoup. Couchée sur le ventre, mes seins sur l'accoudoir je le fixe je m'amuse, puis il me demande d'enlever mon soutiene-gorge un brin timide je m'exécute son regard ne me dérange pas. 

Il ne me montre pas les photos qu'il prend...je ne les verrais pas... ça me dérange pas, je sais qu'il fera le tri qu'il faut, et sincèrement je n'aimerais pas me voir à cet instant, je veux profiter pleinement de ce moment pour moi... hihihi  oui pour moi.

On passe dans la chambre pour une série de photo plus coquine dirons-nous mais toujours soft, il veut faire des photos qui me ressemblent je lui fais confiance. Couchée sur le ventre toujours habillée de ma jupe et mes bottes on continue la série de photo. Je souris de bon coeur ça y est je suis relax, je peux enfin profiter de ce cadeau qu'il me fait. On joue avec le miroir dans ma chambre, les photos vont être sympa j'en suis persuadée.

Il me demande enfin de me mettre en string uniquement, j'ôte mes bottes, ma jupe... me voilà nue devant lui et ces objectifs... habillée uniquement de mon string dentellé au niveau des fesses, il me demande de prendre des positions plus coquines mais joue beaucoup sur la suggestion.

J'aime, oui je m'aime je suis heureuse, nue..  avec un seul string pour m'habiller seule avec lui dans ma chambre, moi qui ai eu tant de souffrance avec ce corps.. c'est fini, c'est du passé....

La séance se terminera avec une série sur mes fesses... forcément j'ai envie de vous dire... et là éclat de rire.. car je ne comprends pas comment il veut que je pose jusqu'au moment où il me dit de me cambrer... lol    Moi en levrette le dos cambré...   et il rajoute: " Dès qu'on te parle en language coquin tu comprends tout de suite" et sourit...  

La séance est terminée, je suis face à lui. J'ai envie de lui sauter dans les bras pour le remercier de ce moment. Je me lance , je l'embrasse....  Il pose ses appareils photo et m'enlace encore plus fort... il me prend fort à la taille et me dépose sur le lit, lui sur moi. Je le sens très excité, enfin tout autant que moi...
On se prend dans les bras, dessus dessous je me mets sur lui, je l'embrasse, ma langue fait des vas et viens sur son cou. Il se déshabille, mais garde son caleçon encore un peu...dessus dessous on roule sur mon lit... Il finira par enlever son caleçon pour me laisser voir son sexe dure et au combien.. hummmm  je me régale les yeux... que les surprises peuvent être excitante et infiniment agréable.... Je me mets sur lui, et je commence à me déhancher sur lui, on ne se parle pas, mais nos yeux parlent entre eux, ma langue sans va titiller son téton tout comme il l'a fait sur moi avant.... Je ne contrôle plus ma langue et bouche qui descende sur son corps.. je le quitte plus du regard, le modèle photo à laisser place à la coquine.. à celle qui déshabille du regard... La tigresse se réveille.. Ma langue le lèche de bas en haut, je n'ai qu'une envie.. celle de le mettre en bouche, mais je vais attendre... et là il me dit : " tu nous fais souffrir..."  Je souris de mon regard malicieux... j'adore...  oh que ouiii j'aime vous faire souffrir.... ne dit-on pas: "Il faut souffrir pour être belle" ?....
Je dirais  " Une telle souffrance vaut probablement le détour"  ...

Le prendre en bouche... je m'en suis délectée... toute en douceur... j'ai aimé... Ni tenant plus, nous avons sortis un petit emballage... , la magie partit un cours instant... pour revenir plus au galop.. la chevauchée fût des plus agréable.. 

 

A cette heure, je n'ai pas encore vu mes photos... mais oui je vous en offrirais une de très bon coeur.  kiss

Posté par nicky01210 à 19:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 janvier 2016

Quand la vie vous réserve des surprises.... La suite vécue par cet inconnu..

Il faut absolument que je partage cela avec vous.

Lors de la publication de mon récit : "Quand la vie vous réserve des surprises...."  je vous faisais part de l'inconnu qui m'avait reconnu et qui m'avait accosté à côté de ma voiture en me disant qu'il me connaissait car aperçue sur un site libertin. Cet homme que j'appelerais Martin, et venu visiter ma fiche sur ce même site, sans me laisser un mot.

Mais je n'ai pas pu résister à lui laisser un message, le voici mot pour mot:
"si un jour j'aurais pensé faire une 1ère rencontre comme celle du parking.... je ne l'aurais jamais cru.... En tout cas, merci d'avoir fait de cet instant inopiné un souvenir à jamais inscrit dans ma mémoire. Bises"

 

Et ce matin, il m'a répondu:
"
Bonsoir Nicky.... merci tout d'abord, sachez que dès l'instant ou vous étiez entrain de prendre votre ticket de parking... a ce moment là je ne vous ai pas reconnu... la rentrée dans l'ascenseur cet instant je le fais au "ralenti" car je me rend compte que je vous reconnais.... tout s'embrouille dans ma tête en plus il y avait cet "homme" là dans l'ascenseur avec nous....j'ai effectivement mis un certain temps a appuyer sur l'étage de mon parking.... mais trop tard vous descendiez déjà...... au -1.... imaginer que la porte ce referme... je glisse mon bras entre pour qu'elle s'ouvre, je m'excuse auprès de l'homme.... et je fais s'emblant de partir de l'autre côté... pour pas qu'il s'imagine quoi que ce soit...(ouf) là c'est déjà ENORMEEEEEE!!!!! je me retourne vous voie enlever votre manteau...et dans ma tête ce bouscule.... mais comment vais-je l'aborder la "douce"....bref...  

Tout ce la pour vous dire que c'est la première fois que je vis un "instant" pareil... et oui votre sourire légendaire pendant vos exib...est une vraie réussite il plait.... le fait de vous avoir aborder gentiment je le referai idem car je suis comme cela et le fait de vous avoir "volé" un baisé pareil..... je le referai car très très "pétillant".... j'espère ne pas vous avoir interloqué ou choqué car c'est en toute admiration d'avoir pu vous croiser qui plus est vous aviez déjeuner avec un "coquin"....  
.....J'espère vous relire un jours....pouvoir vous inviter déjeuner ou manger avec le plus grand des plaisirs... et je termine que vous portiez tout ce que j'aime....
merci pour votre sourire, merci de m'avoir répondu....
Bacio charmante
Martin"

 

 

Voilà... pour une fois vous avez droit à la version "verso" d'un moment qui fût très court, mais sans doute l'un des plus intenses.

Devrais-je le rencontrer pour ce déjeuner?  qu'en pensez-vous .... laissez-moi vos commentaires, je serais enchantée d'avoir vos avis.  Kiss mes lecteurs, lectrices.... à bientôt

Posté par nicky01210 à 09:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 janvier 2016

Mon cadeau d'anniversaire.....

Et voilà... 1 année de plus sur mon agenda, merci à mes coquins qui m'ont envoyés tous ces messages...
Celui qui retiendra mon attention ce jour là viendra de la part de Yannis, un homme que je n'ai pas encore rencontré, mais avec lequel nous avons un bon feeling.

Message sur mon portable en début d'après-midi:

- Coucou libertine coquine.. Je te souhaite un très bon anniversaire!!!
- Bonjour, Merciiii beaucoup
- Je t'en prie!!!, Tu as déjà reçu des cadeaux???
- Un beau bouquet de rose de ma maman hier
- Gentil, et quoi d'autres?
- Rien
- Hooooo, et qu'aimerais-tu?
- Une rose accompagné d'un bisou  ;)
- Hihi, il te faudrait un amoureux.....
- Mouais.. que pour la journée alors ...    (rhoo comme je suis vilaine parfois.. lol, je crois à la vie en couple mais chacun chez soi....)
- Hahaha, Moi j'ai un bon cadeau à valoir pour toi!

- Ah oui ??....
- 30 mn de gâterie sans retenue, juste que pour toi!!!
- Waowwww
- C'est toi qui me dirige comme tu l'entends, je serais ton escorte pour toi: Une gâterie bestiale dirigée par tes envies, sans retenues, sans tabous, sans gêne, sans jugement... Tu peux avoir et faire ce que tu veux

Comment vous dire que ce n'est pas tous les jours que l'on vous fait un cadeau comme celui-ci... Je rougis, j'imagine des scènes, mon coeur palpite, je me sens excitée par cette proposition...  Je lui réponds:

- Sans gêne... ça va être difficilepour une première rencontre....
- Justement c'est ça le but... Une première rencontre ce n'est qu'une fois...

Notez que oui il avait tout à fait raison, la première fois on s'en souvient toujours.... d'ailleurs je pense que je serais capable de citer plus de 80% de mes premières rencontres... des premiers instants... et où j'ai rencontré mes coquins... et oui.. une mémoire d'éléphant.. Hihihihi  et quand j'aurais alzheimer, je pourrais toujours prendre le temps de relire mon blog.. hihihihi

- C'est toi qui est la Reine du jeu.... qui fait ton scénario... dis quand et je serais là, à ton service!

- Puis-je connaitre, la validité du bon? 
- Valable 1 fois.... Rdv à convenir.. Prévenir au-moins 2h avant
- Très bien j'en prends bonne note
- Mais attention!!! Le bon n'est pas valable pour autre chose qu'une gâterie royale
- Je l'espère bien, possible ce soir??
- Je n'aurais que malheureusement que 20mn à vous accorder....
- Dans ce cas, j'attendrais pour avoir mes 30 mn...     (Après tout.. j'ai droit à 30mn, je vais quand même pas lui faire cadeau des 10 minutes !... oui oui je vous le dis depuis le début de mon blog, je suis une coquine gourmande... très gourmande ;-)  )

Sur se il me répond:
- Tu es dispo à partir de quelle heure?
- dès18h00....
- Hum je suis tenté.... Je ne viendrais que si tu as vraiment envie de te faire bouffer la chatte comme une grosse cochonne....
- Que je t'oblige à un face sitting ..!, Que ta bouche finisse sur ma chatte et que tu ne me lâche plus!
- Ouiiii!!!! Que tu me forces à te lécher
- Que je jouisse dans ta bouche?
- Oui jouie plusieurs fois, Sois exigente comme une cliente!
- Je serais exigente 
- Sévère?
- je vais essayer d'être directive

Et..... 40 minutes plus tard.... mon interphone sonne, je lui ouvre ma porte, et le fait entrer. Je lui prie de quitter sa veste et ses chaussures et je l'envoi à la douche !  J'ai pris soin d'allumer quelques bougies, lumière tamisée, musique ..(j'ai choisi la playlist de "50 nuances de grey").

Je m'installe sur le canapé, bien callée je me caresse.... en prenant soin de lui présenter ma chatte à son entrée au salon.... et puis j'en profite pour tester mon nouveau vibro reçu le jour même, que j'ai chargé durant l'après-midi. Il est en silicone, très agréable, je me détends... l'eau de la douche s'arrête, je l'entends qui sort de la douche, il ne devrait pas tarder.... Le voilà, nu la serviette de bain autour de la taille, il me regarde et sourit..

- La douche fût bonne?
- oui merci. Venez donc vous occuper de ma chatte, elle vous attend toute humide...

Sans un mot, il se rapproche s'agenouile et vient poser sa tête entre mes cuisses, sa langue commençant l'exploration de mon intimité... Elle est douce, d'abord timide, puis plus posée, hummm je savoure cet instant... Je ferme mes yeux pour ne penser qu'à moi afin de respecter le contrat du bon cadeau que je compte bien utiliser.

Sans retenue comme il me l'avait demandé, je place mes mains à l'arrière de sa tête de façon à le guider et surtout le bloquer et le forcer à me lécher et sucer quand je sentirais la chaleur ardente de mon corps et de mon excitation être à son apogée... Je jouis dans sa bouche... je le repousse un peu, mais il continue à me lécher encore plus ardemment.. il me regarde pendant que mon corps se déhanche à chaque coup de langue. Ses mains dans les miennes parfois, je vis cet instant comme il se doit. Et je prie que nous ayons oublié de mettre le chrono en marche..... Je lui demande de s'arrêter un instant.

Je me lève, et lui demande de s'allonger sur le dos, et vais m'assoir sur son visage en lui présentant mes fesses, cambrée sur ton torse, il s'active à me lécher mon clito et ma chatte il n'en oublie pas mon petit trou...comment vous dire que dans l'excitation j'observe sa queue, une belle queue qui me donne très envie de prendre également en bouche.... Ce n'était pas le deal, mais si le but en soi et de penser à mon plaisir, alors je n'hésite pas ! Et puis, je suis la Reine du jeu ce soir....

D'abord timide, car j'ai envie de ressentir son excitation (alors même qu'il bande déjà fortement), je laisse ma langue faire des aller retour sur son sexe, sans pour autant le mettre en bouche et puis alors qu'il ne s'y attend pas, j'happe son gland et le fait *fondre* dans ma bouche tout chaude et humide, c'est là que j'entends un son sortir de sa voix...  Je souris.....je pense que j'ai attiré son attention... (sourire), elle me plait, alors je continue.... Je n'oublie pas de me redresser parfois afin de l'obliger à me lécher plus fortement et profondément. 

Je décide de faire une pause, et je me lève, il se redresse et s'assoit sur le canapé, je me cale dans l'autre coin. Ces mains me caressent, il ne peut s'empêcher de faire des bisous sur mes cuisses, ses mains se font plus pesantes sur mon sexe, et à l'intérieur de mon vagin, il me regarde je le laisse faire, j'apprécie je sais que s'il continue je deviendrais fontaine pour notre plus grand plaisir.

Il se lève afin d'être au plus près de moi, il bande sa queue est dressée, ça m'excite de le voir ainsi, je prends son sexe de ma main droite et plus je sens mon désir monté et plus je sers.... ça y est... je jouis encore une fois... j'ai inondé le canapé... enfin pas encore trop.. de quoi avoir le temps de remettre la serviette dessus, et c'est reparti.. cette fois... c'est un tsunami... hhihi  je souris, et je le sens devenir très excité. Il s'approche de moi, près à se coucher sur moi, il m'embrasse tendrement, on joue un peu, mais je fais bien attention de ne pas déborder. Je n'ai pas regardé le temps s'écouler.. mais j'en suis sûre nous avons dépassé les 30 minutes... je fais mine de rien, c'est tellement agréable de se laisser aller. Il est très tendre, il me donne très envie d'aller plus loin, mais je ne sais pas si je peux.. Je lui demande de se redresser, et je prends place entre ces cuisses, afin de lui faire une fellation dont j'ai le secret....

Quand je reprends place à côté de lui il me dit:

- Le bon cadeau arrive à sa fin... j'espère que cela vous aura plût?
- Oh oui bien entendu, un service impeccable, je ferais sans doute appel à votre service d'escorte lors d'un prochain événement.

En regardant son sexe qui bande toujours très dure, il me dit: - Tu vas me laisser partir ainsi?.... Tu décides ce que tu veux faire, il est tout à toi, faisant ce que tu veux...
N'écoutant que mon envie, je me lève et je vais chercher un préservatif. A mon retour, je le lui mets et je m'assoies direct sur lui alors qu'il est assit sur le canapé !

Je me sers bien fort contre lui de façon à bien le sentir, nos corps nus l'un contre l'autre et je me balances... il se redresse et fait passer mes jambes autour de sa taille et se couche sur moi, en missionnaire je me laisse envahir par la chaleur, on s'embrasse longuement. Je lui chuchote : - Prends moi en levrette maintenant!, ce à quoi il me répond: - si je fais ça je vais jouir. Je le regarde lui sourit, et me met en position sur le canapé, sa queue m'enfourche pour une levrette dynamique, une fessée puis deux..  "Oh oui Yannis, prends moi, baise moi!"

Comme il m'avait prévenu, et comme je m'y attendais, il jouira en moi, je jouirais juste après lui alors même que son sexe est toujours en moi.

Voilà, il est temps de tourner la page.... bye bye mon anniversaire... il est partit sans se retourner..

Merci Yannis pour mon cadeau d'anniversaire... en voilà un que je n'oublierais jamais...  
On dit souvent: "Et un inconnu vous offre des fleurs..." Dorénavant je dirais "Et un inconnu m'offre du plaisir..."

Posté par nicky01210 à 11:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 janvier 2016

Quand la vie vous réserve des surprises....

Voilà plusieurs jours que je papote avec un homme libertin de plusieurs années, le contact est très bon, on a la même optique, mais voilà j'ai pas mon fameux coup de coeur. Cela dit cet homme m'interpelle de part sa personnalité. Je décide néanmoins de garder contact avec Antoine.

Hier Antoine m'a invité pour le déjeuner, ce que j'accepta de bon coeur, on se taquine tout le matin avec des messages, j'ai décidé d'y aller comme si c'était un rendez-vous normal, et oui on est séductrice ou pas dans l'âme...

Je sors mes bas claire, ma jupe qui se déclip en 2 sec., un petit pull décolté...  . Il est tant que je parte de chez moi pour prendre la route.

Il arrive à l'heure, souriant et agréable il me met très vite à l'aise, on rentre dans le petit restaurant où il a prit soin de réserver une table. La table qui nous a été réservée se trouve en haut d'une mezzanine, on prend place. On rigole en disant que nous pourrions réserver le restaurant pour en faire une soirée coquine, car le plafond, et mur sont couvert de miroir... ;)   - je n'ai pas vérifié mais il était clair que mon décolté avec le miroir du plafond devait se voir sans aucun problème, mais gentleman il n'en fera pas allusion.

Le reste du repas se passe très agréablement, on parle ouvertement du libertinage, de nos expériences, à nos côtés des dames qui sont là pour manger, il est sûr que certaines ont dû tendre l'oreille.... je souris en y repassant.
Antoine passe ses mains sous la table, je sens ces mains sur mes genoux, il est tendre et me fait de petites caresses de la pointe des doigts, je le laisse faire, car même s'il n'est pas un coup de coeur il a beaucoup de charme, respectueux, je suis en présence d'un vrai libertin et cela est toujours très agréable.

Le repas terminé, on va prendre le café sur la terrasse, dehors il ne fait pas froid, malgré la météo peu clémente. Cela dit, je profite de prendre une couverture à disposition pour la mettre sur mon siège, il serait bête de prendre froid... surtout qu'au vue de la longueur de ma jupe il est clair que mes fesses seraient directement posées sur le siège bien frais. C'est à ce moment là qu'il me dit: " au fait, bas ou collant?". je lui réponds "bas", il me dit j'en était sûr tu es glamour comme femme. Et là je vois sa main sur le côté qui remonte sur ma cuisse.... et il me dit " Contrôle, il faut toujours faire un contrôle".. je souris, j'adore son humour, c'est tellement bien tourné.

Mais il est l'heure de partir... il doit reprendre le travail. On se fait la bise, je sens très bien les yeux dans les yeux qu'il a envie de m'embrasser, mais il n'en fera rien du tout. Je le laisse et reprend le chemin du parking souterrain.

J'étais à mille lieu d'imaginer ce qui allait suivre....  mais comme si j'avais encore besoin d'avoir une confirmation, les imprévus sont courant et au combien surprenants....

J'arrive à la caisse et paie mon dû, je me dirige vers l'ascenseur et j'attends. La porte s'ouvre, je pénétrè à l'intérieur 2 hommes me suivent, l'un d'un certain âge, et le second plus de mon âge. Le dernier me regarde fixement dans les yeux et me dis "Bonjour", je lui répond poliment. 

A ce moment-là, il regarde les touches des étages ne sachant plus sur lequel appuyer et dit: "J'en perds mon étage....", le monsieur d'un certain âge rétorque " Tant que vous ne perdez pas vos mains"...  Je souris en silence...

On arrive au 1er sous-sol, mon étage (l'homme va au 3ème, et l'homme plus âgé au 5ème) je sors en souhaitant une bonne journée à ces messieurs.
Je suis garée juste à côté de l'ascenseur quelques marches d'escalier, j'ouvre ma portière et je dépose mon sac sur le siège passager, juste après cela je lève la tête et je vois que l'homme qui en perdait sa tête arrive dans ma direction à pied, il a dû me suivre, il est tout sourire et je comprends qu'il veut me dire quelque chose, en même temps en sortant de l'ascenseur j'ai ressentis que je ne l'avais pas laisser indifférent et je ne fût pas surprise de le voir.

Entre nous ma portière de porte, il me dit:

- Excusez-moi, mais il fallait absolument que je vous parle
- Oui...
- On se connait, je vous ai croisé sur le site libertin, mon pseudo c'est xxx

Je souris car ce pseudo me parle, je sais que j'ai refusé ces avances, cela dit il est bien plus agréable en réel qu'en photo.
On se fait la bise, et on papote 2 mn

Puis il me dit: - j'étais ravi de vous rencontrer, je suis sous le charme.  Puis il me dit encore: "Bon entre libertins, ... "  
Et avant même que j'ai pu dire quelque chose, il m'embrasse fougueusement, puis se retourne et s'en va, comme ça sans rien rajouter de plus.

De mon côté, je rentre dans ma voiture, et j'hallucine sur ce qui vient de se passer

 

Le sourire aux lèvres je me dis que cela ne peu arriver qu'à moi ;)

Posté par nicky01210 à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2016

Une soirée annoncée très chaude...

Voilà des mois que Rémi me demande une faveur, il veut me faire un cadeau m'offrir son dépucelage...... mais celui par la petite porte.

D'abord réticente je le laisse patienter... puis un jour je lui dis que j'accepte mais que je verrais selon l'ambiance de la soirée et de mon envie. Il accepte mes conditions. Cet homme, je l'ai déjà rencontré une fois, j'en garde de très bon souvenir, un homme coquin avec beaucoup de respect. Le rendez-vous est confirmé.

J'attends chez moi, prête selon notre scénario, je porte: des talons, bas, une jupe courte, un joli haut sans décolleté, un string noir en dentelle.

20:00, je me dirige vers ma voiture, et direction le restaurant d'un casino

20:30,il m'appelle, il est sur le parking,il est arrivé juste après moi, on se retrouve devant le Casino, nos lèvres se rejoignent sur le parking à mi-chemin. Il me dit que je suis de toute beauté pour lui, ça lui fait plaisir je le lis dans son regard, nous rentrons dans le casino et prenons place à une table.

Assis face à face on se dévisage du regard, il est toujours aussi craquant que la première fois que je l'ai rencontré. Il ne boit pas, mais me demande de me faire plaisir un prenant un verre de vin, ce que je fis avec grand plaisir. Des mains qui se caressent qui se cherchent sur la table aux yeux de tous.

Le premier plat qui arrive, un délice, on ne se quitte plus du regard, il me dit qu'il a attendu ce moment depuis des mois, je lui souris.

Après avoir bien mangé, je le regarde et lui demande de m'excuser pour m'absenter un instant. Je sais qu'il va se faire un plaisir non dissimulé de me regarder partir en lui tournant le dos, je souris en traversant les machines à sous, je sais que son regard me suit et que celui-ci est très probablement arrêté sur mes fesses.... Nos regards se croisent avec un sourire, avant que je ne tourne sur la droite la salle.

Je n'ai pas oublié lors de notre 1ère rencontre sa demande des plus surprenantes pour moi, et je m'apprête à lui en faire cadeau... il doit s'en douter mais cette fois-ci il n'a pas eu l'occasion de me le demander. Je remonte des toilettes et vais le rejoindre à notre table, il me regarde droit dans les yeux, il n'est pas le seul à me regarder par ailleurs, je sens bien le regard de ses messieurs... Je m'assoie sur ma chaise, et lui tend ma main en le fixant du regard, et lui dit, "ceci est pour toi, prends en soin"... Il tend sa main, et discrètement je lui tend mon string que je viens d'enlever. Il me sourit, rapproche sa main à son visage pour le sentir, pour s'en imprégner. Autant j'étais toute rouge la première fois cette fois-ci j'avoue que j'étais fière de l'avoir assumé et tendu sur la table et non sous comme la 1ère fois. Il ne peut s'empêcher de le renifler....

Au moment du dessert, je fais l'impasse et demande un café, lui décide de se servir au buffet derrière moi, il se lève et me chuchote à l'oreille,qu'il est tout excité par mon odeur, à son retour il me dit: j'espère que tu iras jusqu'au bout de notre scénario,,,

il est 22:20 on s'apprête à partir, nous nous levons et il me laisse le devancer.... un long baiser s'en suit sur le parking, je le sens très excité.. tout comme je peux l'être également. Nous reprenons chacun nos voitures et il me suit, il a prit soin de garder mon string, en me disant qu'il me le rendra lorsque nous serons arrivés.

Une fois nos voitures garées, nous échangeons encore de tendre et fougueux baisers.

Je n'ai pas envie d'être éblouie par la lumière du hall d'immeuble, du coup je laisse éteint et machinalement j'appuie sur le bouton d'ascenseur. C'est là qu'il m'embrasser encore sa main sur mes fesses.... il me chuchote: "on peut très bien prendre l'escalier....." l'espace d'un instant il vient de me surprendre, accepter son offre sonne comme un préliminaire plus qu'excitant. Je le regarde, lui sourit et lui chuchote; vient suis moi....

Je le devance, il prend soin de relever ma jupe pour admirer mes fesses, une caresse. Arrêté à demi étage , il me prend par la main et me dit: "J'ai trop envie de toi là tout de suite maintenant..." Je lui souris je suis très excitée de la situation, à peine le temps de lui répondre, je sens sa langue qui vient caresser ma chatte déjà humide... que interdit est bon à ce moment précis, là entre 2 étages, à la vue des habitants. Il se délecte de mon intimité et moi je lui passe la main dans les cheveux, hummm il reste encore 4 étages à monter....

Au second étage, c'est à mon tour de me jeter sur lui, je me retourne et l'embrasse, ma main sur son pantalon je sens son sexe tout dure prêt à bondir de celui-ci, ma main dessus je me baisse et le prend en bouche. Le plaque au mur et le dévore, les yeux dans les yeux je sens que cette situation va me rendre folle, que la nuit va être courte...

Au 3ème étage, on s'embrasse d'abord fougueusement puis tendrement, je sens ses mains sur mes fesses (toujours à l'air), comme j'aime ses caresses.

Au 4ème étage, alors que l'un est l'autre sommes fous de désir, il me chuchote: je vais te prendre en levrette ici ! Il sort son préservatif, se colle à mon dos ses mains chaudes parcourent mon intimité, je suis mouillée bien humide et avec une envie folle de me laisser aller à lui, à son sexe .... mes mains sur la barrière je me cambre, lui offrant la vue de mon sexe humide, il s'approche et me prend d'un coup, son sexe bien dure rentrera sans aucun problème, il me tient fort à la taille et commence ses vas et viens, nous sommes tellement excités par la situation qu'il me prévient qu'il ne tiendra pas longtemps.
De la cage d'escalier, on peut entendre le bruits des enfants en bas âges qui pleurent, ceux des personnes qui passent très près de leur porte, oui à chaque instant l'un d'en eux peut décider de quitter son habitation et nous surprendre. Je m'accroche à la rambarde, me mord les lèvres, les bras pour étouffer mes cris, hummm comme c'est bon, puis il m'embrasse dans la nuque, encore 2 coups de reins et il jouira une première fois.

On arrive enfin à passer le pas de ma porte, mais on ira pas très loin.... là, il me lève une jambe et vient me dévorer de sa langue douce, il me tient si fort que je ne peux m'en défaire, l'excitation étant plus fort que tout, je cède à ces coups de langue, et fini par jouir dans sa bouche qui m'est offerte.
il me reprendra juste après en levrette à l'approche du canapé, oh que ouiii cette nuit va être torride, Rémi est très en forme et moi je me sens très coquine ce soir, très envie d'être la "belle salope" du moment.

On partira ensuite dans la chambre, ou un magnifique 69 nous fera monté très haut dans le plaisir. J'en oublie pas sa demande, ses fesses lissent qu'il a prit bien soin de raser complètement m'offre à moi. Je résiste pas à l'envie de les embrasser, un petit fessier des plus agréable au regard, ma langue en devient très vite complice et vient le lécher d'abord timidement puis plus décidée. A chaque coup de langue, je le sens frissonner, ça m'excite beaucoup, alors je fais durer le plaisir, je lui demande de se mettre sur le dos, et j'entame le long périple de la descente de son corps que je parcours avec ma bouche et langue, mes yeux le regardant...

Je prends un soin particulier à sa belle queue qui m'a déjà procuré du plaisir, la lécher, l'embrasse, la sucer n'est que bonheur et délectation. Un coup de langue dans l'aine, et le voilà qui tremble, hummm cette vue m'excite encore un peu plus. Ma langue plus gourmande que jamais vient le caresser sur ses boules toutes lisses, le sucer.... et voilà qu'elle descend encore plus bas.... un dernier regard dans les yeux, et je pars à l'aventure.... au plus profond de son intimité. Ma salive se perd sur son petit trou, mon index bien humidifié vient se frotter d'abord doucement puis plus décidé, il se trémousse ne sachant pas encore à quoi s'attendre, j'aime ce moment, où je le sens si fébrile. C'est le moment, mon index vient se coller à sa petite porte, elle frappe et rentre doucement, Rémi se tortille puis relâche ses muscles.... mon index une fois introduit fais de petits vas et viens, il apprécie et me le fais savoir, bientôt il me demandera d'aller plus loin encore, "Je suis ta chose, ma petite porte t'appartient dorénavant! toi seul en a la clé". On continuera ensuite à se dévorer toute la nuit, ma chatte le rendant fou, il y passera de très long moment, à me lécher, me sucer, sans compter qu'il s'introduira dans mon intimité pour notre plus grand plaisir.

La nuit fût courte et longue à la fois, au petit matin, vers 6:00 alors que nous avons dû nous assoupir une petite heure, il m'embrasse encore, et me dit qu'il a passé une nuit des plus folles et torrides à la fois. Je me sépare de ses bras, je l'embrasse et lui confirme que la nuit a été au-delà de mes espérances. Nous nous quittons en se promettant de se revoir tout bientôt...

Posté par nicky01210 à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2015

Un courriel inattendu...

A mes chers lecteurs et lectrices,

A la création de mon blog, je me disais "Ca te feras un support pour tes souvenirs"... j'étais bien loin de penser que mes chroniques allaient pouvoir susciter autant de curiosité et de visiteurs, en moyenne 20 visites par jour, Merci à vous tous pour votre soutien!, un merci décalé à mes coquins sans qui ce blog n'aurait pas vu le jour.

Mais m'a plus grande surprise est arrivée il y a quelques jours de cela par courriel...

Lorsqu'un site de rencontre  http://profilcougar.com/blog/ m'a demandé de leur écriire des articles !!!

Si on m'avait dit cela un jour... je ne l'aurais pas cru. J'ai bien entendu accepté ce partenariat, et je suis ravie de pouvoir écrire mes futurs chroniques pour ce site et continuer mon blog qui me tient à coeur.

A très vite

Nicky

 

Un merci particulier à Coline pour sa confiance !

 

Posté par nicky01210 à 21:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juillet 2015

Initiation....

Une jolie fiche, un corps sculpté, un sourire qui vous fait craquer.... Il n'a suffit que cela pour que j'accorde un rendez-vous à un jeune homme de 28 ans, qui désirait rentrer dans le monde du libertinage, comment résister à cet homme....

On a prit notre rendez-vous en quelques heures, au début annulé des deux côtés pour imprévus, et finalement on a pu le maintenir.

J'ai rendez-vous dans un café en pleine ville, arrivée bien en avance pour repérer les lieux, j'attends patiemment l'heure. Et je me dirige tranquillement, le temps de trouver une place pour me garer, on s'envoit des messages, où es-tu?, tu es déjà là?.. Je me gare un peu plus loin que le café. Je traverse un petit parc et du haut de mon escalier, je le vois arriver. On se fait la bise, je lui souris, il est trop mignon, je suis déjà sous le charme, que je ne laisse pas transparaître... Il me dit; qu'il a la boule au ventre, c'est adorable, je suis son premier rendez-vous libertin. Je le rassure, lui dit que c'est normal, qu'au fur et à mesure qu'il aura des rendez-vous il va prendre confiance en lui et tout sera derrière lui.

Je n'ai aucun doute, que cet homme aura des rendez-vous avenant pour sa partenaire, soucieux que je sois à l'aise en sa compagnie, un brin timide qui fait tout son charme. Je le nommerais "Badé" (car tu m'as donné ce surnom et que je sais que tu liras cette, pardon notre histoire). On s'assoit en terrasse, on est en plein été, la soirée est chaude, pour notre 1ère rencontre j'ai opté pour une robe mi-longue fluide bleue nuit. Je te raconte mon monde, mes rencontres, quelques une de mes expériences, des petits conseils qui me viennent à l'esprit. Je te sens très attentif, tu me regarde droit dans les yeux, j'adore!! je me lasse pas, on part en fou-rire, on se connaissait pas il y a 1heure, mais j'ai le sentiment (j'espère) que l'on aura encore beaucoup de moment comme ceux-ci. On parle librement de sexe, peu nous importe que les oreilles autour de nous nous écoute. Je suis bien à l'aise en ta compagnie. Un verre, puis deux... J'ai pas envie que cette soirée s'achève, et .... je n'ai qu'une envie.. celle de t'embrasser.... mais chuttt je n'en ferais rien... La terrasse va fermer.., on se lève on marche un peu, on finira sur la terrasse du fameux café pour un nouveau verre. Dehors, le temps se gâte, l'orage arrive, il pleut une belle averse, toujours face à toi à table on rit encore, et puis tu me demande de t'excuser le temps de vite aller prendre une douche, car tu n'en avais pas eu le temps. Je te comprends, et je te laisse partir...Tu auras fais la douche la plus rapide qu'il soit, et tu es revenu, comme tu sentais bon!!!

On se lève, il se fait tard, et pourtant je n'ai pas envie de regarder ma montre, on se dirige à nouveau vers le parc, virage à droite derrière une maisonnée et là je n'y tiens plus et je te dis: Embrasse-moi !
Tu ne te fais pas prier plus longtemps et tu m'embrasses, hummmm que tes lèvres sont douces et si agréable.. je ne les quitte plus. Tes mains se baladent sur mon fessier, je les sens fermes, je sens que tu me désires avec la pression que tu exerces sur elles, j'aime ce moment. Caché derrière notre mur, on entend des hommes qui descendent d'une camionnette, on ne fait pas de bruit, comme cette situation est excitante, Je te sens à l'aise comme moi. Badé tu es top!

On quitte ce lieu bien trop éclairé à notre goût...Et on va se mettre à l'abri sous l'entrée d'une école maternelle qui se trouve à 2mn.

Je te devance et je monte les 3 marches d'escaliers, tu me regardes et me dis : Tu vois, là je te verrais bien assise sur la dernière marche les cuisses écartées... Je lui souris, j'aime son état d'esprit, son défi à l'interdit du lieu. Je redescend d'une marche et je lui obéis. Je me place en face de lui, et lui présente ma chatte toute douce épilée du matin. Tout en se penchant vers elle, il me regarde et m'embrasse, bientôt je ne vois plus son visage, et je me laisse aller à ce doux moment qu'il m'offre, sa langue est divine, ces mains tantôt sur mes cuisses, tantôt sur mes fesses, et parfois la main dans la main.. hummmm comme je voudrais que ce moment dure des heures, de temps en temps mon regard par au loin pour vérifier que personne ne nous observe. Il y a au bout du parc quelques adolescents, qui apparemment ne nous ont pas vu.

Tu me lèches, et je m'en lasse pas, tes doigts parfois se perdent dans mon intimité, je suis si bien avec toi. Mais il est temps que je prennes la main sur toi.

Je me relève et je te dis de te mettre à l'aise, tu prends ma place, ma main te caresse. Je peux sentir ton sexe, qui déjà me donne très envie de le prendre en bouche, je t'embrasse, mes mains sur ton torse profite à leur tour de ton corps. Ma main s'attaque à ta ceinture, tu auras l'a délicatesse de l'aider..
Je me place entre tes jambes, et je me délecte déjà de ton sexe qui est déjà tout tendu.

Je m'empresse avec délicatesse de lui présenter ma langue, ma bouche, mes doigts. Ma langue se délecte de ton sexe, si dure, si bon, je ne veux pas la quitter. Ce moment est tellement bon et excitant à la fois. Mes coups de langue te font de l'effet, je le ressens à chaque coup de langue ton sexe durcit, et plus tu durcis et plus je prends du plaisir. Je m'arrête, on parle encore, je te dis que l'un de mes amants m'avait donné un surnom: Bouche d'or et langue de diamant... tu souris et tu rajoutes: doigts de soie. C'est trop beau, merci ça m'a énormément touchée. Encore assise entre tes cuisses, ma bouche afférée sur ton sexe dont je suis incapable de m'en défaire tu me dis doucement: Nicky, surtout tu ne bouges pas !... Je comprends pas bien ce qui arrive, mais je t'écoute, et je ne fais pas de bruit, je me fais toute petite... Un des adolescents et venu voir ce qu'il s'y passait... mais apparemment il ne m'a pas vue... il s'en va après avoir dis deux mots à Badé... A son départ, on prend un grand éclat de rire.

Cela dit ça ne m'a pas refroidie, ni ma langue et ma bouche.. bien au contraire j'en ai profité pour recommencer encore un peu. On prend un moment de pause, l'envie d'aller plus loin avec toi est très présente, mais ce n'est ni le lieu, ni le moment. On prendra le temps de faire cela dans les règles de l'art.

Car le libertinage c'est aussi cela. Prendre le temps de découvrir l'autre, d'apprendre à se dévoiler à l'autre, pour qu'au moment propice seul les mots PLAISIR et PARTAGE prennent un réel sens.

Badé tu feras un excellent libertin, et si je peux t'initier alors je vais le faire avec un plaisir énorme, j'en ai très envie. Il est rare d'avoir la chance de prendre en main un homme comme toi. Tu as tout pour plaire!! Un corps juste magnifique, un état d'esprit pure et sain. Je sais que tu sauras apporter énormément de plaisir aux femmes qui auront la chance de te croiser. Et j'ose espérer que tu ne m'oublieras pas, et que je resterais pour toujours ta première libertine....

Posté par nicky01210 à 19:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]