Samedi soir, je suis seule avec cette femme qui m'a fait perdre la tête depuis fin août voilà des heures que nous sommes à la recherche d'hommes pour passer une soirée coquine, après multe annulation on en vient à la conclusion que nous irons seules au sauna pas loin de chez elle.

Alors que nous nous mettons à table pour manger, je reçois un coucou d'un couple de mélangiste que je connais très bien, et dont la femme se régale de mon corps. Après les salutations en vigueur, je lui propose de venir me rejoindre au sauna avec son mari. Je la sens bien tentée par cette invitation, et je lui précise que je serais accompagnée d'une coquine très gourmande et très bi comme elle. Echange de photos et une phrase de sa part qui m'est adressée: "Tu m'énerves...."  ni une ni deux le rendez-vous était prit.

A l'heure prévue, ma chérie est moi arrivons devant le sauna où nous attendait déjà Ana.  Des Bisous, un sourire et hop les filles étaient en connexion, elles se dévoraient déjà du regard. Julien arriva quelques minutes plus tard, le temps de garer la voiture.

A l'intérieur du sauna, plusieurs couples et des hommes seuls, direction le grand jacuzzi (limite une piscine chaude). Des regards, des caresses délicates, timides mais bien présentes. La soif se fait ressentir, nous sortons et prenons place sur des canapés. Les hommes seuls scrutent chacun de nos mouvements, à l'affût du moindre signe de l'une d'entre nous. Je sens dans le regard de ma chérie qu'elle est impatiente de passer aux choses sérieuses - sourire.

On propose à nos invités de monter à l'étage pour leur faire une viste des lieux, puis on décide tacitement de s'arrêter dans un grand coin qui se ferme, mais dans laquelle est présente une vitre  sans teint qui permet aux personnes extérieurs de nous apercevoir. Nos serviettes en guise de draps étendues sur le matelas, des sourires, des caresses, des baisers, des regards qui s'échangent.... on est parti pour un moment tendre et câlin. Je suis la première cible, je sens bien leurs regards sur moi, leurs sourires complices déjà comme pour me dire: " Tu nous a fais nous rencontrer... tu vas voir".

Prise au piège, je suis allongée sur le dos, Ana se faufile entre mes cuisses puis disparais...., les baisers de ma chérie doux et tendre sur ma bouche, et les mains caressantes de Julien, nul doute je dois être au paradis. Après un coït qui ne tarda pas à arriver, ma chérie et Ana échangèrent de longts baisers, tout se déroulait de façon naturelle avec envie et désir, point de jugement, point de jalousie. Juste de la place au respect, au partage, et au plaisir mutuel.

Occupée avec Julien, j'aperçois et j'entend les deux filles qui se délectent l'une de l'autre. Je prends beaucoup de plaisir à les regarder, il y a tant de sensualité, dehors on doit donner envie...

Julien décide de nous laisser toutes les trois dans la pièce et la température monte encore d'un cran lorque toutes les deux d'un regard décident de venir à moi, je suis comme une "poule" en pâte... l'une entre mes cuisses qui se délècte et la seconde qui m'embrasse avec passion et envie. Comment ne pas crier de plaisir et désir lorsqu'un nouvel orgasme arrive me donnant des bouffées de chaleur. Le tableau de nos ébats doit être très beau vu de l'extérieur.....

Alors que je me remet de mes émotions, mes deux coquines en profitent pour se faire du bien à nouveau, un régal pour mes yeux.

Julien qui doit certainement nous regarder au travers de la vitre sans teint, il ne tarde pas trop à venir nous rejoindre, je me lève et lui ouvre la porte. Le prend par la main et l'allonge sur le dos, mes jambes entre ces cuisses, ma bouche chaude et gourmande se jette sur sa queue qui me donne envie. Ma langue parcourant chaque millimètre de son gland, lui le regard perdu au ciel appréciant ce mélange de sensualité, chaleur et excitation. Il ne tarde pas à jouir à son tour, trop d'intensité autour de lui.

Merci les ami(e)s pour une si belle rencontre, voilà un moment que cette rencontre a eu lieu, mais que de bonheur de se la remémorrer.