19h00 je me prépare, dans une heure j'ai rendez-vous avec cet homme que je connais depuis presque 3 ans, on se voit pas beaucoup mais chacune de nos rencontres sont des plus délicieuses. Il est l'heure, je passe la porte habillée d'une petite robe noire, talons hauts beige et mon sac à main.

Arrivée quelques minutes avant lui, j'attends patiemment dans ma voiture. Un coup de chance, le voilà toujours souriant qui se gare à côté de moi. Je sors dans le voiture, et le rejoins tout sourire, je vois bien son regard qui parcours mon corps avec un sourire au lèvres, un baiser pour nos retrouvailles. Je le devance et m'avance en direction de notre table réservée sur la terrasse, de manière à lui laisser en vue ma chute de rein qu'il apprécie tant.

Nous passons commande et dialoguons sans se quitter du regard, d'humeur coquine, je passe ma jambe entre ces jambes et lui sourit. Peu de temps avant l'arrivée de nos assiettes je me lève et traverse la terrasse dans l'autre sens, comme à son habitude je sais très bien qu'il s'est retourné sur sa chaise et qu'il est entrain de regarder mon fessier. A mon retour, je me place derrière lui, l'embrasse et lui remet discrètement mon string que j'ai pris soin d'enlever quelques minutes avant.

Dès lors, je sais que je peux tout lui demander, qu'il sera ravi de me faire plaisir. A de nombreuses reprises il prendra le soin de renifler mon odeur intime qui l'excite tant, il m'avoue à demi-mot être tout dure à chaque respiration. Autant lui que moi sommes déjà très excités car nous savons d'ores et déjà qu'une fois nos ébats commencés nous nous arrêterons que très tard.  Un dessert, un café.. voilà 2 heures que nous nous mangeons du regard, il est l'heure de vite s'éclipser...

Alors que nous prévoyons de nous arrêter sur un parking discret, nous devons rebrousser chemin car il y a des adolescents. Peu importe, nous serons bien mieux à la maison. A peine, la porte de l'immeuble passée, il me dit: Je vais et veux te manger là !!

Ni une ni deux... il s'agenouille, lève ma robe et commence à me lécher mon sexe déjà bien humide, mes doigts appuyent sur le bouton de l'ascenseur, celui-ci ne tarde pas à arriver. On s'y engouffre et là il se déchaine et me mange mon sexe. Arrivés sur le palier, rebelotte et alors même que je m'y attends pas face à ma porte d'entrée dans la nuit il me retourne, me plaque au mur et prend un préservatif, il me pénètre en levrette nul besoin d'un lubrifiant, son sexe rentre et ressort sans aucun problème, ses coups de rein s'intensifie et s'espace de façon à ne pas jouir tout de suite. Alors même que son sexe se trouve toujours en moi, je tente malgrés tout d'ouvrir ma porte. Une fois la porte ouverte, ces coups de reins se font encore plus fort puis il s'arrête, car la nuit ne fait que commencer.

A l'entrée de la cuisine, je m'agenouille et je le prends en bouche, je me délecte de son sexe en bouche, je le soigne car je sais qu'il va prendre soin de moi, et qu'il me donnera de la jouissance et ce durant plusieurs heures.  Son sexe est bien dure, il me relève et me plaque contre les placards de cuisine, reprend un préservatif et me pénètre encore face à face, ma jambe levée... Je sens son sexe dure en moi, des vas et viens incessants, comme c'est bon.

Une petite pause, je le laisse et me dirige dans le salon, la nuit est tombée, j'ouvre la baie vitrée en cette belle soirée étoilée et me met à la rambarde. Je dis rien, et j'espère qu'il sera suffisamment coquin pour venir me prendre.... Il lui aura fallut 5mn pour se mettre tout nu, et venir m'embrasser dans le cou, se frotter à moi, ma main derrière mon dos je caresse son sexe bien dure. Lui chuchotte à l'oreille, prend moi !

Ni une ni deux, le temps de remettre un préservatif il me prend en levrette, une longue levrette endiablée et plus calme, aucun problème pour les plus curieux de nous voir.. nous voit-on?? je le saurais pas, mais libre à mes voisins de le faire ou non. Un regard échangé, je me libère de sa queue plus que dure, face à face je l'embrasse tendrement, et le guide face à la table basse du salon..., je m'y couche sur le dos et lui présente ma chatte bien mouillée, "mange moi...."  il s'agenouille et s'execute, la langue lèche longuement ma chatte dans toute sa longueur me faisant vibrer. Mes mains sur sa tête afin de lui interdire toute fuite, il titille et joue avec mon clito, couchée les jambes pliées, mes talons sur la table je regarde le plafond et me dit que ce soir je vais être très salope, sa tête entre mes cuisses, son sexe qui continuera à me prendre et reprendre dans tous les sens. Je m'accroche à ma table à chaque coup de langue qui se fait plus dure et plus profonde, je souhaite que cette nuit ne s'arrête pas. Le premier coït atteint, je me relève et le plaque à ma paroi murale, je lui mais une fessée juste parce que j'en ai envie, et pour me faire pardonner je laisse me langue parcourir son fessier.... elle aussi très curieuse et joueuse elle se promène et s'arrête à l'arrière de ses boules et les lèchent longuement, il gémit ça lui plait de se sentir aussi vulnérable, notre jeu à nous deux.

Hall, cuisine, salon, baie vitrée, il nous reste à prendre possession de la chambre à coucher... pour des ébats encore plus charnels, plus intenses.

Je pourrais plus vous dire le nombre de fois ou il m'a prise et reprise, caressée, léchée, mangée, et combien ma langue s'est délectée de sa peau, sa langue, sa bouche, sa queue, ses boules, et son petit trou qui m'est dévoué.  Après de nombreuses heures intenses et des instants bien plus câlins et tendre, je lui fis un cadeau et lui offrit à mon tour ma petite rondelle. Il prit un plaisir si intense qu'il ne put se retenir, pas un aller-retour en plus, il se retira enleva son xième préservatif et éjacula sur mes fesses, j'ai eu plaisir à sentir son jus tout chaud dégouliner....

Une petite séance de massage pour terminer, sentir mes mains sur ce corps qui m'avait donné tant de plaisir pour ces heures de partage intenses, intimes et ou combien complices, Merci mon cher et tendre ami coquin de cette amitié coquine qui dure depuis 3 ans maintenant, ta dévouée amie complice